Rigoberto Uran, le colombien ailé de la sky, a remporté la 10ème étape du Giro di Italia avec 19 secondes d'avance sur son compatriote, grande révélation du moment, Carlos Betancur et 30 secondes sur Vincenzo Nibali qui prend ainsi les bonifications. Cadel Evans prend la 5ème place de l'étape et concède seulement une seconde sur Nibali, ce qui est un très bon bilan comparé aux 38 secondes perdues par Sir Wiggins.

Cette première arrivée au sommet n'a donc pas chamboulé le classement général, même si Uran prend la 3ème place du tour d'Italie, une seconde devant son équipier et accessoirement leader Bradley Wiggins. Uran prend donc, au classement général, le tête de la Sky même si l'anglais n'a sûrement pas abandonné toute idée de victoire finale. Avis de tempête ce soir chez Sky qui ne va probablement pas laisser le colombien prendre ses responsabilités. La tempête ne sera probablement pas terminé demain car, après le passage du sella campigotto, col de deuxième catégorie, une autre côte beaucoup plus courte amenant les coureurs à Vajont clôturera l'étape, final qui devrait convenir aux puncheurs... comme Uran! Nous verrons donc demain si le colombien a toujours l'autorisation d'aller chercher les étapes, ou si il devra rester surveiller Wiggins, incapable de se placer seul.

Uran devance la tempête
Retour à l'accueil