Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu

Ce jeudi se déroulait la 2e étape du Tour de Romandie. Le parcours, un peu semblable à celle de la veille, était l’une des plus faciles de cette épreuve. Après avoir passé la dernière côte à 20km du but, l’arrivée s’est déroulée en sprint massif et c’est Ramunas Navardauskas (Garmin) qui l’emporte d’un cheveu face à Enrico Gasparotto. Gianni Meersman, le vainqueur de la veille complète le podium.

Il faut attendre le 30ème kilomètre pour voir l’échappée du jour se former avec à son bord : Marcus Burghardt (BMC Racing Team) Matthias Brandle (IAM Cycling) et Johnny Hoogerland (Vacansoleil - DCM).

Au premier grand prix de la montagne, Johnny Hoogerland s’empare des 8 points. Derrière, dans le peloton, c’est Garikoitz Bravo (Euskatel) qui s’adjuge les 2 points restants. Il conservera donc son maillot de meilleur grimpeur.

A 45km de l’arrivée, les Sky contrôlent l’échappée. L’écart est descendu à 2 minutes mais ce n’est pas fini. En bas de la dernière difficulté, les hommes de tête sont à quelques mètres du peloton mené par la garde noire de Chris Froome.

C’est alors que José Rujano (Vacansoleil - DCM) décide de placer une attaque mais la Sky ne laisse pas longtemps le petit vénézuélien à l’avant. Le rythme imposé par l’équipe anglaise fait l’écrémage. De nombreux coureurs comme Mark Cavendish (Oméga Pharma Quick Step) ou même Adam Blythe (BMC) sont lâchés, ce qui ruine leurs chances de gagner à Granges.

Pierre Rolland, comme la veille, tente sa chance. La Sky laisse le français rouler en tête. Il se retrouve avec 30 secondes d’avance à 18km de l’arrivée. Voyant cela, d’autres coureurs décident de sortir du peloton comme Thibaut Pinot (FDJ) ou Robert Kiserlovski (Radioshack-Leopard). Un petit groupe parvient à rejoindre Rolland avant de tous se faire reprendre à 14 km du but.

A 6 bornes de l’arrivée, Wurf (Cannondale), Dyachenko (Astana), Astarloza (Euskaltel - Euskadi) et Sorensen (Saxo - Tinkoff) décident d’attaquer. Ils atteindront une avance de 10 secondes.

A 1, 5 km de l’arrivée, regroupement général ! Un sprint massif commence à se dessiner avec un peloton de 50 coureurs. Navardauskas lance le sprint et ne sera jamais rattrapé par l’italien d’Astana, Gasparotto.

Classement de l'étape :

1. NAVARDAUSKAS Ramunas Team Garmin Sharp Barracuda 4h51'49''

2. GASPAROTTO Enrico Astana Pro Team m.t

3. MEERSMAN Gianni Omega Pharma - Quick Step m.t.

4. MEZGEC Luka Argos - Shimano m.t

5. NERZ Dominik BMC Racing Team m.t

6. GAVAZZI Francesco Astana Pro Team m.t

7. BAKELANTS Jan Radioshack - Trek m.t

8. CLEMENT Stef Blanco Pro Cycling m.t

9. ALBASINI Michael Orica GreenEDGE Cycling Team m.t

10. MORI Manuele Lampre - Merida m.t

Classement général :

1. FROOME Christopher Sky Pro Cycling 4h42'24''

2. TALANSKY Andrew Team Garmin Sharp Barracuda + 6''

3. KISERLOVSKI Robert Radioshack - Trek + 13''

Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Tour de Romandie: Navardauskas l'imprévu
Retour à l'accueil