Toulouse FC: plus qu'une ville

Si le FC Barcelone a sa devise, "mes que un club", comprenez "plus qu’un club", le Toulouse Football Club pourrait bien avoir celle-ci: plus qu’une ville. Effectivement, la grandeur du TFC s’étend au-delà des limites de la Ville Rose, c’est tout une région qui a comme porte-drapeau ce club et ce club qui est le porte-drapeau de la région Midi-Pyrénées. Et pour remercier le soutien de la région, le TFC a entamé ce mercredi la tournée So TFC, saison 2013/2014. Première étape à Castres donc, ville sportive avec un club de rugby champion de France de Top14 mais un club de football en Division honneur régionale.

Des jeunes émerveillés

Des petits footballeurs en herbes des quatre coins du Tarn sont venus voir les joueurs professionnels du Téfécé pour leur plus grand bonheur. Si l’envie était aux photos et autographes, les enfants évoluant en catégorie U9 ont tourné sur différents ateliers. Chaque équipe se voyait coachée par un joueur du TFC: les jeunes castrais du CFC ont pu avoir la chance d’être encouragé par Clément Chantôme, ceux de Dourgne par le défenseur Serge Aurier… Des matchs amicaux étaient organisés, arbitrés par les joueurs du TFC aussi. En plus des matchs amicaux, les jeunes ont pu découvrir une jeu de football avec des cartes, sponsorisé par une célèbre marque de photos à collectionner, ou d’autres ont pu s’entraîner avec des Violets aux gestes techniques. Ils ont même pu avoir la chance d’échanges quelques ballons ou de dribbler Eden Ben Basat, l’attaquant israëlien, ou encore l’attaquant international danois, Daniel Braithwaite. Enfin après une bonne après-midi, ils ont pu faire signer un poster de l’équipe ainsi qu’un drapeau.

Etienne Didot: “C’est un plaisir de faire ça”

En exclusivité pour les Jeunes Journalistes, le milieu du TFC, nous a livré ses impressions sur cette action menée par le club toulousain.

Que ressentez-vous quand vous vous retrouvez à coacher des jeunes comme cela?

C’est une fierté et en même temps, je rend ce que l’on m’a donné. Avant j’étais à la place des jeunes, et aujourd’hui je me retrouve à les entraîner pour une après-midi, c’est un plaisir, et si ça peut donner envie à ces jeunes de continuer c’est encore mieux.

Le TFC, club d’une région, ça vous motive?

Oui bien sûr, se sentir soutenu non seulement par une ville mais aussi par une région, c’est toujours motivant. On essaye de fédérer, et il y a largement la place de fédérer pour ramener du monde au Stadium.

Si Castres est certes connu pour son club de rugby, même si son club de football n’est pas au même niveau que le rugby, le Castres Football Club, est un source de talents. Saphir Taïder, formé à Castres, est aujourd’hui, preuve de la réussite et de la formation castraie, à l’Inter Milan en Série A. Pierre Rolland, président du CFC, tient aussi à dire que son frère, Nabil Taïder avait joué il y a quelques années au TFC, et actuellement, 5 joueurs entre 14 ans et 18 ans sont dans des centres de formation un peu partout en France notamment à Toulouse et à Montpellier.

Un succès pour cette première date de la Tournée SO TFC, la prochaine aura lieu le 6 Novembre à Colomiers, en banlieue toulousaine.

Etienne Didot et les jeunes U9 de la Vallée du Thoré

Etienne Didot et les jeunes U9 de la Vallée du Thoré

Toulouse FC: plus qu'une ville
Retour à l'accueil