Tahiti, au bout de ses rêves

Petit poucet de la Coupe des Confédérations, l'île polynésienne entend bien faire parler d'elle dans cette compétion.

La Coupe des Confédérations regroupe tous les quatre ans les équipes nationales championnes continentales ainsi que l'équipe championne du monde et celle qui accueille la coupe du monde. C'est donc grâce à un coup du sort que la belle équipe de Tahiti s'est retrouvée propulsée face aux ténors du football mondial en battant, l'an dernier, la Nouvelle-Calédonie 1-0 en finale de Coupe d'Océanie.

Portée par son île, la jeune équipe de Tahiti essayera de montrer ses talents dès son premier match face au Nigéria (17/06), puis face au champion du monde espagnol dans l'ambiance survolée du Macaranã (20/06) et enfin face à l'Uruguay (23/06). Mais malgré son étiquette de petit poucet, le capitaine et seul joueur professionnel de l'équipe Marama Vahirua n'est pas sans ambition "C'est très bien que plusieurs joueurs de notre groupe aient déjà disputé une compétition internationale. Ils savent qu'on ne rentre pas sur le terrain face à Xavi, Iniesta ou Forlan pour prendre la photo...". Cependant, l'ancien lorientais garde les pieds sur terre "Au moins marquer un but ! Peu importe qui. Un but, pour nous ce sera comme une victoire dans la compétition.".

Pour Tahiti, la victoire est toujours possible face à des équipes de très haut niveau même si pour les hommes d'Eddy Etaeta cette coupe des Confédérations sera plutôt synonyme de plaisir et de dépassement de soi.

Retour à l'accueil