C'est un champion de France confiant et attendu qui s'est présenté sur la pelouse du CABCL samedi soir. Vainqueur du Racing-Métro la semaine dernière, les Castrais ont trouvé un mur ici en Corrèze. Effectivement, dès le début du match, les Brivistes défendent leur moitié de terrain avec panache et ainsi, au bout de huit minutes, Koyamaïbole aplati le ballon dans l'en-but castrais.

Mais ça ne s'arrête pas là, puisque, l'entrain des « coujous » et leur jeu collectif amènent Radikedike, Ma'Ilei et Hireche à faire de même. Enfin, Gaëtan Germain réalise un sans-faute en transformant tous ces essais et en passant deux pénalités. Le score de la rencontre est accablent pour le CO, 34-0.

Aucun enthousiasme, aucun dynamisme de la part du Castres Olympique, en revanche, un rugby parfait, une discipline irréprochable et un jeu collectif hors du commun de la part des Brivistes. Après avoir battu de la même manière Perpignan il y a deux semaines, le CAB est de plus en plus serein en ce qui concerne sa place au sein du TOP14. De plus, ce match n'est « que du bonus pour la suite » (Namy)

Par ailleurs, cette rencontre aura, aussi, été marquée par la longue minute d'applaudissements en soutient aux deux rugbymen Barozzi et Caisso, qui ont eu tout deux des graves accidents. Lors de l'entraînement d'avant-match, Brive a revêtu un maillot en hommage aux deux sportifs et tous les supporteurs, qu'ils soient brivistes ou castrais, ont respecté ce recueillement.

Cependant, ça n'a pas entaché l'euphorie du stadium Amédée-Domenech. A la fin du match, des « ici, ici, c'est la Corrèze » ou encore, « qui ne saute pas n'est pas corrèzien », étaient chantés à tue-tête. Mais le plus beau selon Jean-Baptiste Péjoine, etaient les Ola répétitives des supporteurs. En effet, « cela faisait 13 ans » qu'il n'avait pas vu pareil spectacle.

Le prochain match du CAB se déroulera le 12 octobre contre Calvisano en Amlin Cup. Bonne chance aux « coujous » et rendez-vous dans deux semaines pour la 10ème journée du TOP14 où Brive affrontera l'ASM.

Samedi noir (et blanc) pour le CO
Samedi noir (et blanc) pour le CO
Samedi noir (et blanc) pour le CO
Samedi noir (et blanc) pour le CO
Retour à l'accueil