Rois et reines de la crevette !

Avez-vous déjà senti la joie s'immiscer lorsque dans votre haveneau quelques crevettes sautillaient au cours d'une pêche à pied ? Ou le doux frémissement de son corps si vous vous en saisissez ?

Puis, une fois ces petits êtres cuits, les choses sérieuses ont commencé... Vous ne saviez pas comment les décortiquer. Vous enleviez tout sauf ce qui n'est pas mangeable. La galère, oui. Vous vous énerviez ou peut-être gardiez vous votre sang froid ? En tous cas, au final, vous aviez trop faim.

Les coupables ?

Ce sont ces petites crevettes grises originaires de la mer du Nord. Elles sont si difficiles à décortiquer ! Meilleurs à cette exercice que le commun des hommes, des gens comme vous et moi se sont engagés dans la discipline loufoque qu'est le décorticage de crevettes. La Terre sainte de ce sport est la ville nordiste de Leffrinckoucke (59).

Comment se déroule une telle épreuve ?

1. Assouplissement des doigts . Comprenez, les mains sont grandement mises à contribution.

2. Au coup de pistolet , décortiquer le plus de grammes de crevettes au cours d'un temps imparti.

Comment peut venir le goût pour le décorticage de crevettes ?

« Mon père et mes frères allaient la pêcher, j'en ai beaucoup décortiqué avec ma mère. Avec Patrice, mon mari, marin pêcheur, on va souvent, avec les enfants, en pêcher. Même si là, on n'en a pas encore eu l'occasion, on n'est rentrés de vacances que samedi dernier. ». Nicole Vanzinghel, vainqueur à maintes reprises du concours. Son record est 150 grammes de crevettes décortiquées.

Demain, vous apprécierez les paroles poétiques du maire de Leffrinckoucke... Et quelques surprises s'offriront à vous.

Retour à l'accueil