Que les tifosi se préparent ...

 

Et oui, le premier grand Tour de la saison va bientôt commencer. L’équipe des Jeunes journalistes vous propose de faire le point sur le Giro d’Italia 2013 :

 

Du 4 au 26 mai 2013 se déroulera la 96e édition du Tour d’Italie. Le départ sera lancé de Naples.

Vous n’êtes pas encore prêt ? Pas de problème :

 

Quel campione veut le magglia rosa ?

Depuis le début de saison, il en fait son objectif numéro 1, Bradley Wiggins, vainqueur du Tour 2012, veut remporter ce Giro mais il n’est pas le seul à rêver de la Coppa et du magglia rosa, Vincenzo Nibali est aussi intéressé. Nous verrons alors la fin de ce combat entre le londonien et le sicilien que nous avons pu admirer sur le Tour mais Ryder Hesjedal compte bien garder son titre.

Les trois grands favoris seront arbitrés par Samuel Sanchez. Ivan Basso rêve encore de gagner le Giro pour la 3e fois. Bien sûr il y a des coureurs qui peuvent faire tout basculer tel que Roman Kreuziger. Le récent vainqueur de l’Amstel Gold Race nous a montré avec quelle puissance il compte se faire une place dans le général.

N’oublions surtout pas les patriotes, Scarponi et Cunego qui veulent faire rêver leurs supporters italiens.

 

Belissima Italia :

Le Giro 2013 c’est :

7 étapes de plaines

6 étapes de vallons

5 étapes de montagnes

2 contre-la-montre individuels

1 contre-la-montre par équipe

 

Cette année le Giro innove en commençant avec une étape de plaine autour de Naples. Le «fight for pink» commencera très tôt, dès la 3e étape, les coureurs attaqueront les bosses italiennes. La 9e étape devient aussi intéressante pour son parcours propice à la bagarre mais aussi par son arrivée, qui sera au programme des prochains Mondiaux de cyclisme sur route à Florence.

Après un jour de repos bien mérité, le combat en haute altitude pourra commencer avec cette première étape de montagne. Lors de la 15e étape les coureurs arriveront sur le Galibier, le mythique sommet français.

Un peu plus tard, lors de la 18e étape, le dernier contre-la-montre individuel se disputera dans les sommets italiens.

Pour finir, le Giro arrivera à Brescia et pour innover la dernière étape qui était un contre-la-montre les années précédentes se transforme en étape de plaine où les sprinteurs s’y donneront à coeur joie.

 

Squadre :

Les 18 équipes World Tour seront bien présentes sur ce Giro et comme chaque année les équipes italiennes continentales sont invitées (Androni Giocattoli-Venezuela, Bardiani Valvole-CSF Inox, Vini Fantini-Selle Italia).

Tout le monde aurait pensé qu’après la descente de la Katusha en continentale, cette dernière aurait quand même fait partie de l’aventure italienne mais les colombiens de Colombia les ont devancé.

 

Le Tour de Trentin est une course parfaite pour préparer le Giro et nous y retrouvons en ce moment tous ceux qui feront de ce Giro une course mémorable. Nous vous donnons rendez-vous en Italie dès le 4 mai !

Retour à l'accueil