Papy fait de la résistance.

C'est fou comme après 40 ans, les cyclistes sont de plus en plus en forme. Jens Voigt ou encore Stuart O'Grady ont notamment démontré qu'ils pouvaient toujours gagner ou être d'excellents lieutenants lors des courses comme le tour de France.

Mais, le plus impressionnant, c'est certainement Chris Horner, 41 ans, qui remporte la troisième étape de la Vuelta et revêt également le maillot rouge de leader.

Horner a ainsi attaqué dans les 3 km de la montée finale, déposant le champion italien Ivan Santamorita et s'est exprimé aux micro de l'Equipe après sa descente du podium : « Il y avait beaucoup d’attaques. J’ai repris le dernier coureur mais je n’étais pas sûr que c’était le dernier. Dans la voiture, ils me criaient : « Go ! Go ! ». Quand tu gagnes ici avec tous ces coureurs de classe mondiale, tu sais que tu es un des meilleurs aussi. » a déclaré l'Américain de la Radioshack.

Vincenzo Nibali, quant à lui, perd son maillot mais semble tout à fait serein pour les prochains jours.

Papy fait de la résistance.
Papy fait de la résistance.
Retour à l'accueil