Il n’y a pas encore de courses mixtes mais les femmes sont présentes dans les équipes cyclistes professionnelles. Elles se font de plus en plus nombreuses, notamment dans l’équipe de la Française des jeux où elles sont trois à bichonner, à chouchouter les coureurs.

Que font-elles ?

Elles sont kinésithérapeutes, aident à la récupération musculaire des coureurs après la course. Mais durant l’étape, elles changent d’étiquette. Elles vont en course pour les ravitaillements, apporter bidons et musettes, se placent en haut des cols pour ravitailler là aussi les coureurs.

Pendant que certaines sont en course, d’autres attendent les coureurs à l’arrivée pour leur indiquer la place du bus, mais surtout pour leur apporter des boissons destinées à la récupération.

Pourquoi sont-elles là ?

La passion tout simplement. Certaines font du vélo, et essayent d’apporter leur pierre à l’édifice. D’autres sont femmes de coureurs, et suivent leurs protégés même en étant d’une équipe différente. Mais c’est surtout la passion qui anime cet esprit de volontariat de ces femmes de l’ombre, qui contribuent aux succès et au bien-être des coureurs.

Les femmes de l'ombre de l'équipe FDJ
Les femmes de l'ombre de l'équipe FDJ
Retour à l'accueil