Les champions vont retrouver leur jardin

Après une défaite (23-26) lors de la 1ère journée à Perpignan, le Castres Olympique, champion de France en titre, aura une occasion de réagir ce samedi à 18h30 face à Grenoble pour son premier match à domicile de la saison dans son antre de Pierre-Antoine. Pour parler de l’avenir du club, quoi de mieux que son président pour en parler : Michel Dhomps : « aborder une saison avec un titre de champion de France c’est à la fois un bonheur et quelque chose de lourd à la fois. On arrive avec un titre sur cette nouvelle saison, c’est à nous de le défendre puisque je pense que chaque club, en particulier à l’extérieur, va attendre le champion de France et aura à cœur de le battre. Il faut aborder le championnat avec beaucoup de sérénité et de calme. »

L’objectif annoncé est de « finir dans les six premiers » même si cette année la concurrence sera encore plus rude mais le président souhaite aussi « continuer l’aventure européenne ». Un président qui souligne le changement d’encadrement mais qui « a une grande confiance en ce staff. »

Un changement de staff qui s’est fait avec l’arrivée de Serge Milhas et de David Darricarrère aux postes d’entraîneurs. Ce dernier qui revient sur la performance de ces hommes lors du match contre l’USAP : « l’indiscipline nous a coûté très cher. On aurait pu tuer le match mais on a subit la pression lors des cartons jaunes. Il y a quand même des points positifs qui sont la défense quand on était à quinze et aussi l’attaque mais il reste à travailler la conquête qui, face à Grenoble qui a un gros pack, sera primordiale. On n’a pas à rougir de notre prestation car beaucoup d’autres équipes auront du mal à gagner à Perpignan. »

Outre les objectifs sportifs, le président Michel Dhomps insiste aussi sur le fait que « le stade reste le sujet à travailler ». Il est vrai que le stade Pierre-Antoine, malgré ses quatres tribunes couvertes et son ambiance électriquement bleue les soirs de grands matchs, n’en reste pas moins un des plus petits stades du Top14 avec 10.000 places. Mais si le manque de places se fait sentir lors des grosses réceptions, le projet s’axerait plus autour de qualités des infrastructures vouées à la réception des partenaires avec l’installation de loges. La capacité pourrait augmenter aussi à 12.000 places. Mais, il tient à préciser que le club est encore sur la réflexion autour du projet et du financement et qu’aucune décision n’est prise.

Pour le première sortie dans leur jardin de Pierre-Antoine, il sera plutôt question de victoire que de stade même si pour le public castrais cette arène compte, car tout le monde sait bien que : « Ici, ici c’est Pierre-Antoine »...Les supporters feront tout pour que les joueurs gardent leur chaudron inviolé.

Les matchs de Castres à Pierre-Antoine la saison dernière: 12 victoires, 1 nul (Bordeaux-Bègles), 1 défaite (Toulouse)

Les matchs de Castres à Pierre-Antoine la saison dernière: 12 victoires, 1 nul (Bordeaux-Bègles), 1 défaite (Toulouse)

Retour à l'accueil