Sebastian Vettel, bientôt 26 ans, a retenté sa chance pour la troisième année consécutive et a enfin remporté le grand prix de Montréal ce dimanche. Pour sa trente-neuvième pole position, l'allemand n'a pas fait de vieux os de ses adversaires. Il a survolé la course et a mis fin à une série de quatre départs en tête des Mercedes. De plus c'est une grande première puisque Vettel tout comme Red Bull a décroché son premier GP de Montréal.

Du côté des points chez les constructeurs, Red Bull reste en tête avec 201 points, devant Ferrari (145), Mercedes (134) et Lotus (114). Suivent Force India, McLaren, Toro Rosso et Sauber.

À noter que les grands perdants de dimanche sont Massa, Räikkönen, Button et Grosjean, qui ont subi les évènements de course tout en ayant pour certains des problèmes de freins, de consommation ou autres petits désagréments.

Ce qui est sûr, c'est que Vettel reste en tête du classement devant Alonso qui est arrivé second dimanche. La grande surprise de ce GP reste Jean-Éric Vergne, qui est allé chercher la 6ème place.

Le Baby Schumi, encore lui!Le Baby Schumi, encore lui!
Le Baby Schumi, encore lui!Le Baby Schumi, encore lui!
Retour à l'accueil