Jean Bouilhou "Boucler la boucle"

A 34 ans, après douze années passées au Stade Toulousain, Jean Bouilhou s'est engagé pour deux ans dans son club d'origine, la Section Paloise. Son CV parle de lui-même : quatre titres de champion de France et trois coupes d'Europe remportés avec le club de Haute-Garonne, c'est en véritable star qu'il fait son retour à Pau. Arrivé il y a bientôt deux mois dans la cité béarnaise, je suis allé à la rencontre de ce joueur talentueux...


Jean, on sait que vous avez joué près de 13 ans au Stade Toulousain (1999-2013), quels sont vos premières impressions dans votre nouveau club ?

- Du côté de la ville, je connaissais puisque j'y ai vécu pendant mes 17 premières années. J'ai déjà joué sous les couleurs de la Section mais j'ai re-découvert le club en tant que professionnel. J'ai été très agréablement surpris par les infrastructures qui sont mises en place ici et par le groupe de joueur qui est très qualitatif !


- Quels ont été vos motivations pour venir à la Section ?

Premièrement, c'est de pouvoir continuer à jouer au rugby ensuite d'avoir encore un challenge intéressant à relever puisque ce seront les dernières années de ma carrière. Le challenge de la Section m'a particulièrement attiré, ils ont fait de très bonnes saisons ces deux dernières années, cela montre la qualité de l'effectif. La troisième raison, revenir dans un club dans lequel j'ai joué plus jeune me tenait à cœur, c'est un petit clin d’œil, boucler la boucle en quelque sorte...


- Que pensez vous amener au collectif palois ?

Je suis un joueur de troisième ligne, un joueur de champs plutôt orienté vers la touche et vers le soutien au large. J'essayerai d'apporter l’expérience que j'ai acquise lors de mes douze années passées au Stade Toulousain.


- Avez vous senti lors de ce premier match, une différence de niveau entre le Top 14 et la Prod2 ?

Au niveau de l'intensité physique pas tant que ça, les impacts sont à peu près équivalents. Les joueurs sont tous très bien préparés, tout le monde s’entraîne sérieusement dans tous les clubs, que ça soit en Top14 et en Prod2. Après, c'est vrai que le jeu est plus haché du fait des nombreuses fautes commises notamment par les Auscitains qui ont été pénalisés de nombreuses fois et ont en conséquence coupé notre jeu. Sinon on sent que le championnat est assez dense, assez rude avec beaucoup de combat dans les phases statiques.


- L'objectif du club cette année est le même que celui des deux dernières années : la montée. Quels seront d'après vous vos principaux rivaux au titre?

Avant de penser à nos objectifs et à cette montée, il faut gagner nos matchs. En commençant par le week-end prochain à Bourg-en-Bresse !


- Juste une dernière question concernant Sandor Earl qui a été contrôlé positif la semaine dernière en Australie, quelle est votre réaction ?

Son attitude a été contraire à l’éthique du sport, du rugby et du club. C'est une triche qui a été avéréeet je ne pense pas que les tricheurs soient les bienvenus dans le rugby français et à la Section en particulier !

Retour à l'accueil