Histoire de Jeunes Reporters.

L'ensemble des rédacteurs des Jeunes Journalistes ont été candidats aux « Jeunes Reporters du Tour ». Cette opération permet à six adolescents de 14 à 16 ans de suivre le Tour de France en son intégralité, accrédités comme de vrais journalistes ! "Ces journalistes en herbe" doivent écrire tout les deux jours un journal nommé : "A notre Tour". Nous avons donc choisi de partir à la rencontre d'une ancienne Jeune Reporter : Gabrielle Legourd, et d'un nouveau : Malte Penot-Lacassagne. Morceaux choisis.

Malte, tu viens d'être désigné Jeune Reporter du Tour 2013, quels sentiments prédominent chez toi ? Est-ce-que tu réalises ?

J'avoue que j'ai été un peu surpris lors de l'annonce, je pensais que certains étaient plus forts. Je suis vraiment heureux de pouvoir faire partie des Jeunes Reporters du Tour ! J'ai un peu de mal à réaliser, même si les mails que le jury m'a envoyé après la sélection et le communiqué d'A.S.O. (NDLR : organisateur du Tour de France) me font prendre conscience que j'ai été sélectionné. Je vais vivre quelque chose d'incroyable !

Tu n'étais pas confiant lors des sélections ?

Je restais confiant, car il faut toujours croire en ses capacités, mais j'avoue que j'ai senti la pression et le stress monter lors de l'annonce des résultats.

Malte : "Je vais vivre quelque chose d'extraordinaire"

C'est une sacrée expérience à laquelle beaucoup de jeunes aimeraient participer... Es- tu conscient d'être un « privilégié » ?

C'est vrai que je vais vivre quelque chose d'extraordinaire, et j'ai conscience d'avoir de la chance.

Selon les dires d'anciens Jeunes Reporters, tu vas passer les trois plus belles semaines de ta vie, qu'en penses-tu ? Te tarde-t-il d'y être ?

Je n'en doute pas, c'est un rêve de pouvoir vivre à l'intérieur du Tour, de pouvoir découvrir les coulisses et la salle de presse. Mais aussi de pouvoir vraiment approcher les coureurs de près. J'ai vraiment hâte d'y être, l'attente va être longue, très longue !

As-tu discuté avec d'anciens Jeunes Reporters afin qu'ils te donnent des conseils ?

Oui, notamment avec deux Jeunes Reporters de l'année dernière. Je compte leur demander deux ou trois petites choses, maintenant qu'ils nous ont dit qu'ils étaient là pour nous.

Tu vas côtoyer les plus grands champions cyclistes pendant trois semaines, ne penses- tu pas être impressionné ?

Un peu au début mais il va falloir surmonter ça rapidement, je pense que ce ne sera pas un problème .

Quel est ton favori pour la victoire finale ?

J'espère un Français. Sinon je pencherais pour un Froome qui écrase tout avec le train Sky, ou alors Contador s'il revient bien en forme. Mais je compte sur Purito pour jouer les trouble-fête !

Maintenant laissons la parole à Gabrielle...

Gabrielle, tu as fait partie de l'équipe des Jeunes Reporters sur le Tour 2012, comment s'est passé ton Tour de France de l'intérieur ?

Il a été exceptionnel. Un rêve, pour moi qui ai toujours adoré le Tour. J'ai eu la chance de faire partie d'une équipe de Jeunes Reporters soudée, ce qui a décuplé le bonheur de cette aventure. J'ai beaucoup appris d'un point de vue humain, journalistique et cycliste. J'ai fait des rencontres incroyables. J'ai pu découvrir tous les rouages insoupçonnés qui font du Tour de France le monument qu'il est.

Avant de partir t'attendais-tu as cela ? Tes 3 semaines sur la Grande Boucle ont-elles été conformes à tes attentes ?

Je crois qu'avant de partir je réalisais mal ce que j'allais vivre. La Grande Boucle est le Graal de tout amateur de cyclisme, trois semaines intenses, immenses... Difficile d'imaginer à l'avance ce que ça allait être. Cette aventure a dépassé mes attentes.

Gabrielle :"On a vécu tellement de choses... Je pourrais vous en raconter pendant des heures !"

Quels sont tes anecdotes, souvenirs qui t'ont marqué ?

Difficile de répondre, on a vécu tellement de choses... Je pourrais vous en raconter pendant des heures ! A Liège, quand Chavanel a terminé son prologue, il était installé devant un écran pour regarder les performances des cyclistes qui devaient encore arriver, savoir s'il avait gagné. Avec d'autres Jeunes Reporters, on s'est retrouvé juste à côté de lui, c'était vraiment impressionnant. Vers la fin du Tour, le président est venu à une arrivée d'étape et j'ai pu lui donner notre journal et lui dire quelques mots, c'était amusant. Mon interview de Voeckler, du début de la Grande Boucle. Elle était très courte mais pour moi c'était exceptionnel. Je pourrais citer aussi la gentillesse de Jens Voigt.

As-tu vécu des évènements qui t'ont déçu, des choses dont tu ne t'attendais pas ?

Rien ne m'a déçu. Les choses que je n'ai pas faites, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Je ne m'attendais pas à ce que les coureurs soient aussi accessibles. Ils n'acceptent pas toujours les interviews mais dans l'ensemble ils sont vraiment disponibles ... Je ne m'attendais pas non plus à ce que le Tour soit aussi familial. Tout le monde se connaît, tu ne fais pas cent mètres sans dire bonjour à quelqu'un ! Cela contribue à une ambiance vraiment chaleureuse.

As-tu sympathisé avec certains coureurs ?

Sympathisé serait beaucoup dire. Celui qui avait sympathisé avec un coureur, c'était Louis (NDLR : Jeune Reporter 2012) avec Thibaut Pinot. Celui qui a vraiment été adorable, c'est Jens Voigt. Je suis aussi souvent allée voir Nicolas Roche et Pierre Rolland.

Suivre le Tour en intégralité, travailler pour réaliser le journal, les trajets... Cela doit être usant physiquement et mentalement non ?

On a tous eu un petit coup de mou. Il arrive pendant la deuxième semaine. On s'habitue très vite à la cadence, aux transferts... On ne s'aperçoit vraiment qu'on est fatigué que lorsque le Tour se termine.

Tu serais prête à repartir pour un nouveau périple cette année ?

J'en serais ravie ! Mais il faut savoir laisser sa place, faire profiter à d'autres cette belle expérience. Je vais essayer de venir sur quelques étapes cet été.

Quels conseils donnes-tu aux Jeunes Reporters de cette année ?

Qu'ils saisissent toutes les occasions pour pas avoir de regrets !

Les Jeunes Reporters du Tour 2012 en plein interview de Mr Prudhomme.

Les Jeunes Reporters du Tour 2012 en plein interview de Mr Prudhomme.

Les Jeunes Reporters du Tour 2012 lors de la présentation du tracé du Tour 2013. Gabrielle est la deuxième fille en partant de la droite.

Les Jeunes Reporters du Tour 2012 lors de la présentation du tracé du Tour 2013. Gabrielle est la deuxième fille en partant de la droite.

Gabrielle et Louis entourant Valverde.

Gabrielle et Louis entourant Valverde.

Retour à l'accueil