Guillaume Gaboriaud : "je ne me donne pas de limites"

Il n'a que 20 ans, est originaire d'Île de France et commence à se faire un nom chez les amateurs. Voici Guillaume Gaboriaud, licencié au CC'Charlott en 1ère catégorie(DN2).

Jeunes Journalistes : Bonsoir Guillaume, tu n'es pas encore connu aux yeux du grand public. Toutefois, ta carrière chez les amateurs est très prometteuse. Peux-tu te présenter à nos lecteurs sur et en dehors du vélo?

Guillaume Gaboriaud : Je suis originaire d’Île de France (94), j’ai débuté le vélo en cadet 2 à l’AV Thiais. Depuis 2 ans, je suis en école d’ingénieur sur Troyes (à l’UTT), et j’ai donc rejoins le club phare de la région Champagne-Ardenne : l’UV Aube-Club Champagne Charlott’. Je suis monté en 1ère cat en toute fin de saison 2012. J’ai ainsi effectué ma 1ère saison à haut niveau en cette saison 2013.

JJ : Il y a trois ans de cela, tu courais encore en 3ème catégorie, depuis tu ne cesses de progresser d'année en année. Envisages-tu une carrière professionnelle alors que tu n'as que 20 ans ?

GG : Il y a 3ans, j’étais encore junior 2, et je commençais à me montrer à l’avant des courses 3e cat. Et il est vrai que depuis, je passe chaque année un cap. J’avais de la marge de progression, quand j’écoutais les charges de travail que faisaient certains, j’étais loin d’en faire autant. Alors chaque année j’ai progressivement augmenté la quantité et la qualité de mon entrainement, accédant ainsi à la 2e cat en sortant des juniors, puis cette année à la 1ère cat. De plus en plus j’entends parler d’une éventuelle « carrière pro », mais je sais que le chemin est encore long, je suis encore loin des meilleurs, et il est trop tôt pour envisager de faire carrière. Je souhaite continuer ma progression et voir où cela me mène, je ne me donne pas de limites.

JJ : Pour ta première saison en DN2, tu as déjà levé les bras quatre fois en FFC, avec en plus une victoire d’étape au Tour de l'Ain Cyclo, un titre de champion de Champagne-Ardenne espoir et un maillot à pois au Tour des Deux Sèvres. On peut dire que ta saison est réussie, quel est ton prochain objectif cette saison ?

GG : Oui ma saison est déjà réussie quoiqu’il arrive. Je voulais découvrir la 1ère cat cette année, et je m’étais fixé comme objectif une victoire. J’en ai 4, c’est vraiment super ! Mais je ne suis pas quelqu’un qui se repose sur ses acquis, et je veux poursuivre ma progression. Je suis actuellement en très bonne forme, et je compte en profiter. L’objectif est maintenant de marcher sur une Elite. Il y a aussi les championnats de France le 25 aout, c’est évidemment un objectif ! Même si, au vu de la concurrence, il sera très dur d’aller chercher un résultat…j’aimerai créer la surprise !

JJ : Dans quelle catégorie te placerais-tu ? sprinteur, grimpeur, rouleur ou puncheur ?

GG : Je me définirais comme un grimpeur-puncheur. J’ai un petit gabarit, et j’aime quand ça grimpe. J’ai de plus une bonne pointe de vitesse, qui me permet de tirer mon épingle du jeu en petit comité. Par contre, je n’aime pas quand ça frotte, je n’arrive jamais à me placer dans les sprints massif. Je ne suis pas du tout rouleur, et je souffre beaucoup dans les bordures, également dans les contre la montre…

JJ : Le tournant de ta « jeune carrière » aura été ton changement de club, l'arrivée au CC Charlott'. Est-ce que tu as eu des propositions d'équipes de DN1 ?

GG : Pour moi, ça n’a pas été un « tournant ». Depuis que j’ai commencé le vélo, je progresse de façon linéaire, et chaque année apporte son lot d’expériences. Il est vrai que j’ai beaucoup appris au CC Charlott’, il y a beaucoup de personnes qui ont côtoyé le haut niveau ou le professionnalisme, ça aide ! J’ai quelques contacts d’équipes DN1, mais à l’heure actuelle, il n’y a rien de concret.

JJ : Dernière question, quel est la course de tes rêves ?

GG : Toutes les courses en montagne me font rêver !

Guillaume Gaboriaud : "je ne me donne pas de limites"
Guillaume Gaboriaud : "je ne me donne pas de limites" Guillaume Gaboriaud : "je ne me donne pas de limites"
Retour à l'accueil