André Greipel (LTB) a remporté cette après-midi à Montpellier la 6ème étape du Tour de France 2013. Daryl Impey (OGE) s'empare du maillot jaune. Il devient le premier Sud-Africain à porter la célèbre tunique du leader au classement général.

 

L'étape du jour qui reliait Aix en Provence à Montpellier sur 176,5km était au centre des attentions. Pourtant au menu un parcours tout plat. Non ce n'était pas pour la seule côte de 700 mètres réportoriée en 4ème catégorie que les staff d'équipes étaient inquiets, mais bien pour le vent. En effet, dans cette région du Sud de la France, le Dieu "Eole" fait souvent des siennes. Alors, les grands leader pour le classement général les Froome, Contador, Evans, Pinot ou encore Valverde entre autres craignait les coups de "bordures", pouvant leur faire perdre du temps. 

L'étape s'annonçait donc extrêmement nerveuse, les leaders voulant rester placé en avant de peloton pour éviter toute mésaventure.

 

 

Une étape tranquille, Bouhanni quitte la course

 

Dès le baisser du drapeau, Luis Angel Maté (Cofidis) se sent des fourmis dans les jambes, il place la première attaque du jour. Derrière c'est le calme plat, aucun autre coureur ne tente de rejoindre le Lynx Andalou, qui part dans une folle chevauchée solitaire. L'écart avec le peloton grimpe de manière considérable, si bien qu'après 20 bornes l'Espagnol possède déjà 4'30" d'avance. Mais à 130 kilomètres de la ligne, Maté, voyant l'inutilité de son aventure en solo, attend le paquet.

Nacer Bouhanni (FDJ.FR) malade depuis le début du Tour vit un calvaire en début d'étape, passant son temps entre la queue du peloton et les voitures de directeurs sportifs. Dans le col de la Vayède, pourtant long de seulement 700 mètres (à 7%), l'ancien champion de France est à bout de force, il est irrémédiablement distancé du peloton. Quelques hectomètres plus loin, l'issue que tout le monde craignait se produit, Nacer Bouhanni abandonne, en larmes. Lui qui rêvait de titiller Cavendish, Greipel et consorts, n'aura pas disputer le moindre sprint sur ce Tour 2013, une première Grande Boucle à oublier pour le sprinteur français.

 

Greipel, le plus costaud aujourd'hui

 

La suite de l'étape est monotone, extrêmement ennuyante, les équipes de sprinteur assurent le tempo-hyper élevé- du peloton (49 kms parcourus dans les 2 dernières heures de course). Les derniers kilomètres sont avalés avec en tête de peloton, les Argos-Shimano pour Kittel et les Lotto Belisol pour le Gorille, André Greipel.

Ce dernier lance son sprint à 200 mètres de la ligne d'arrivée, il ne sera plus revu. Sagan et Kittel trustent les places du podium, respectivement 2ème et 3ème. Daryl Impey profite de son bon classement du jour pour ravir le maillot jaune à son coéquipier Gerrans. Le nouveau maillot jaune écrit l'histoire de son pays en étant le premier cycliste Sud-Africain à revêtir le maillot Jaune.

 

Demain, les coureurs du Tour partiront de Montpellier en direction d'Albi dans le Tarn, pour 205 kilomètres de course. L'étape en son milieu est bien bosselée, mais les 30 derniers kilomètres sont majoritairement descendant sur de larges routes. Un nouveau sprint massif est plus que prévisible.

 

 

Classement de l’étape:

1. André Greipel (ALL/LTB)

2. Peter Sagan (SVK/CAN)

3. Marcel Kittel (ALL/ARG)

4. Mark Cavendish (ANG/OPQ)

5. Juan Jose Lobato (ESP/EUS)

6. Alexander Kristoff (NOR/KAT)

7. Jose Joaquin Rojas (ESP/MOV)

8. Danny Van Poppel (P-B/VCD)

9. Roberto Ferrari (ITA/LAM)

10. Samuel Dumoulin (FRA/ALM)

 

Classement général:

  1. 1. Daryl Impey (RSA/OGE)
  2. 2. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY)
  3. 3. Simon Gerrans (AUS/OGE)
  4. 4. Michael Albasini (SUI/OGE)
  5. 5. Michal Kwiatkowski (POL/OPQ)
  6. 6. Sylvain Chavanel (FRA/OPQ)
  7. 7. Christopher Froome (ANG/SKY)
  8. 8. Richie Porte (AUS/SKY)
  9. 9. Nicolas Roche (IRL/TST)
  10. 10. Roman Kreuziger (RTC/TST)

 

Greipel domine l'emballage massif
Greipel domine l'emballage massifGreipel domine l'emballage massif
Greipel domine l'emballage massif
Retour à l'accueil