Dans un sport où les nombres d'heures d’entraînements ne se comptent même plus, Marie Wattel impressionne. Ses nombreux résultats font qu'elle deviendra surement la nouvelle star des bassins.

"Bonjour Marie, peux-tu rappeler aux lecteurs ton palmarès ?

Marie Wattel : Bonjour, en 2011 j'ai fini 2ème au FOJE ( Festival Olympique de la Jeunesse Européenne) au 100 mètres papillon. En 2012, j'ai fait une finale aux 50 et 100 mètres papillon aux championnat d'Europe juniors .Puis, j'ai été 3 fois vice-championne de France minimes aux 50,100 et 200 mètres nage libre et 3 fois championne de France minimes dans les épreuves de papillon. Et cette année -à, 2 fois vice championne de France à Rennes au 200 et 50 mètres papillon et Championne de France au 100 mètres papillon.

Tu t'es qualifiée pour les championnat du Monde toutes catégories confondues, c'est bien cela ?

MW : Oui au 50 mètres papillon.

N'as-tu pas un peu "peur" d’être confrontée aux meilleurs nageurs du monde à même pas 16 ans ?

MW : Non justement j'ai rien à perdre, j'y vais pour découvrir, je sais que je n'ai pas le niveau pour pouvoir rivaliser avec elles, je ne pense pas que je serai impressionnée.

Tu as quitté Annecy pour t’entraîner à Nice, le changement n'a pas été trop dur ?

MW : Pas du tout, j'ai été vite intégrée au club, et puis je connaissais déjà pas mal de nageurs de Nice, j'ai vite pris mes marques. Après c'est sûr ça fait toujours un petit pincement au coeur de quitter la famille mais on s'y habitue.

La natation est un sport ingrat qui demande énormément d'heures d’entraînements, est-ce qu'il y a pas des moments où tu as envie de tout arrêter ?

MW : Ouai parfois ça nous trotte un peu dans la tête quand les résultats ne sont pas là, mais généralement ça ne dure pas très longtemps, dès qu'on fait une compétition l'envie revient surtout quand on fait des bons temps. Au final, on aime nager."

Elle s'appelle Marie Wattel ...
Elle s'appelle Marie Wattel ...
Retour à l'accueil