Daniel Kirkpatrick: un All-Black au talent en or

Si le Top 14 a repris, le mois d’août est aussi l’occasion de voir évoluer les équipes nationales de l’hémisphère sud dans le Rugby championship ou 4 nations, l’équivalent du Tournoi des 6 nations en Europe. Parmi ces équipes, l’Argentine, l’Afrique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Un rugby différent du rugby pratiqué en Europe et pour nous en parler un peu mieux, rencontre avec Daniel Kirkpatrick, ouvreur du Castres Olympique, champion de France 2013 avec le CO et champion du monde junior avec les babys All-Blacks U19 en 2007 et avec les U20 en 2008.

Quellle est la différence entre le Super Rugby et le Top14. ?

C’est dur à dire je pense… Le Top14 est peut-être plus phyique mais est plus lent avec beaucoup de mêlées, de fautes alors que dans le Super Rugby le jeu va plus vite.

Tu joues à Castres actuellement mais tu as aussi joué dans le Super Rugby avec les Auckland Blues puis les Wellington Hurricanes, beaucoup de Castrais ont vu en toi la relève de Cameron McIntyre, qui avait porté les couleurs du CO* quelques années avant toi et qui lui aussi été néo-zélandais et qui comme Luke McAlister à Toulouse ou toi, peut jouer à l’ouverture ou au centre. A quel poste préfères-tu jouer ?

Je préfère jouer à l’ouverture. Avant d’arriver en France je jouais un peu au centre mais pas plus car j’ai l’occasion de faire plus de choses en étant à l’ouverture.

Quels ont été tes motivations pour venir en France, car tu savais qu’en venant en France tu ne pourrais pas jouer pour ton équipe nationale ?

Je suis venu pour trouver une autre forme de jeu, une nouvelle expérience avec une vie différente de la vie en Nouvelle-Zélande.

Comme tout néo-zélandais, ton rêve est de jouer avec les All-Blacks ?

Oui mais je pense d’abord à jouer le mieux possible avec mon équipe actuelle.

Un talent qui pourra montrer un peu plus cette année avec déjà deux premiers matchs comme titulaire à la place de Rémi Talès, héros de la finale, souffrant de quelques douleurs au genou. Une occasion de jouer plus souvent à cause aussi du départ de Pierre Bernard à l'intersaison pour Bordeaux. L'UBB justement que le CO ira défier ce samedi à 18h30 au stade Chaban-Delmas qui sera surement bouillant pour accueillir les champions de France.

*Les autres All-Blacks passés au CO:Gary Whetton (champion de France en 1993), Kees Meeuws, Carl Hoeft, Chris Masoe.

Daniel Kirkpatrick: un All-Black au talent en or
Retour à l'accueil