Démare, encore lui !

Déjà vainqueur hier sur la première étape de ces Quatre Jours de Dunkerque 2013, Arnaud Démare a récidivé aujourd'hui, réglant le sprint du peloton. Il conserve bien évidemment son maillot rose de leader du classement général.

Résumé de la course :

Au menu de cette deuxième étape, 178 kilomètres entre deux anciennes célèbres citées minières françaises : Lewarde et Douchy-les-Mines. Le parcours était dénué de difficultés, présentant peu de relief. Les seules véritables "embûches" demeuraient les trois secteurs pavés, situés aux kilomètres 54, 84 et 128. La prudence était donc de mise pour l'ensemble du peloton, afin d'éviter chutes et autres crevaisons, pouvant ruiner des espoirs de victoires. Mais rien de bien compliqué pour des cyclistes professionnels et notamment pour le leader Démare, qui termina deuxième du Paris Roubaix Espoir 2011.

Dès le départ donné, les attaques fusent. L'échappée matinale se forme quelques secondes plus tard à l'initiative du Lituanien Evaldas Siskevicius (Sojasun), suivi de très près par les Français Flavien Dassonville (Big-Mat-Auber 93), Florian Vachon (Bretagne-Séché) et complétée par le Belge Yves Lampaert (Topsport-Vlaanderen).

Certainement déçu de ne pas faire parti des fuyards, Cyrille Patoux (Roubaix-Lille Métropole) part en chasse-patate. Mais après quelques kilomètres, à la poursuite des hommes de tête, le coureur de la formation nordiste réintègre le peloton.

Bien lui en a pris, l'échappée ne prit le large, possédant seulement 2 minutes 15 secondes d'avance comme écart maximal au 40 ème kilomètre. Derrière, l'équipe FDJ du leader Arnaud Démare veillent au grain, maintenant l'écart aux alentours de deux minutes la plupart du temps.

Un sprint massif en vue...

Les deux premiers secteurs pavés sont franchis sans soucis. Juste avant le secteur pavé de Saulzoir, à une cinquantaine kilomètre du terme de cette étape,l'équipe AG2R-La Mondiale tente un coup de bordure, sans succès. L'action de l'équipe Française clôt la balade des fuyards. S'en suit de multiples offensives, dont une, à 42 kilomètres du but qui eut un réel succès.

Le local Rudy Kowalski (Roubaix-Lille Métropole) et Julien El Farès (Sojasun) tentent de résister à une meute survoltée. La minute d'avance est atteinte. A un tour de l'arrivée, soit 15,6 bornes, ces deux-là n'ont plus que vingt secondes d'avance.

Après un baroud d'honneur, les deux français sont revus par le peloton à 13 kilomètres de la ligne.

Emmené parfaitement par ses coéquipiers, Démare, déconcertant de facilité, remporte aisément l'emballage massif, devançant largement Van Hummel (Vacansoleil) et Sinkeldam (Team Argos-Shimano). Le sociétaire de l'équipe au Trèfle en profite pour conforter son maillot rose de leader.

Demain, 3ème étape des Quatre Jours de Dunkerque, elle reliera Oignies à Liévin sur près de 180 kilomètres.

Classement de l'étape 2 : Quatre Jours de Dunkerque

1. Arnaud Démare (FRA/FDJ) les 178,2km en 4h12'40''

2. Kenny Robert Van Hummel (P-B/Vacansoleil) t.m.t.

3. Ramon Sinkeldam (P-B/Team Argos-Shimano)

4. Raymond Kreder (P-B/Garmin-Sharp)

5. Adrien Petit (FRA/Cofidis)

Classement général à l'issue des deux premières étapes : Quatre Jours de Dunkerque

1. Arnaud Démare (FRA/FDJ) en 7h51'15''

2. Kenny Robert Van Hummel (P-B/Vacansoleil) à 10"

3. Ramon Sinkeldam (P-B/Team Argos-Shimano) à 10"

4. Florian Vachon (FRA/Bretagne-Séché) à 12"

5. Tim Mertens (BEL/Topsport-Vlaaderen) à 15"

Arnaud Démare sûr de lui, comme lors de ces deux premières étapes des Quatre Jours de Dunkerque 2013.

Arnaud Démare sûr de lui, comme lors de ces deux premières étapes des Quatre Jours de Dunkerque 2013.

Le Français peut remercier ses coéquipiers qui ont réalisé un excellent travail.

Le Français peut remercier ses coéquipiers qui ont réalisé un excellent travail.

Retour à l'accueil