L'épreuve:

La 63ème édition des championnats d’Europe de judo qui se déroulait à Budapest, en Hongrie, a eu lieu du 25 au 28 Avril, avec pour planning:

Jeudi:

Dames: -48 kg, -52 kg, -57 kg / Messieurs: -60 kg, -66 kg

A partir de 11h00 (9h00): éliminatoires - A partir de 15h30 (13h30): repêchages et phases finales

Vendredi:

Dames: -63 kg, -70 kg / Messieurs: -73 kg, -81 kg

A partir de 11h00 (9h00): éliminatoires - A partir de 15h30 (13h30): repêchages et phases finales

Samedi:

Dames: -78 kg, +78 kg / Messieurs: -90 kg, -100 kg, +100 kg

A partir de 11h00 (9h00): éliminatoires - A partir de 15h30 (13h30): repêchages et phases finales

Dimanche

Epreuve par équipes messieurs et dames

A partir de 9h00 (7h00): éliminatoires, repêchages et demi-finales - A partir de 14h45 (12h45): finales

La compétition:

Il semble que le judo français est toujours au meilleur de sa forme puisque Lætitia Payet décroche le bronze dès la première compétition en – de 48 kg, suivi dans la foulée par David Larose et Dimitri Dragin, en bronze eux aussi en – de 66 kg. Je me permet de rappeler qu'il y a la finale des rattrapages ainsi que la petite finale des vaincus des demi-finales, ce qui permet la possiblité d'avoir deux médailles de bronze par compétition. La journée sera couronnée d'une grande réussite pour la France puisque, après ces trois médailles de bronze, Automne Pavia est sacrée championne d'Europe.

La journée d'après ne se déroulera pas moins bien car c'est maintenant autour des – de 63 kg de combattre, et c'est Clarisse Agbegnenou qui ramène une deuxième médaille doré à la France. Pierre Duprat, dans la catégorie des – de 73 kg, perd en demi finale mais se rattrape en petite finale se qui lui permet d'accrocher le bronze. Loïc Pietri, concurrent en – de 81 kg, est éliminé en quart de finale avant d'être pris en repêchage et de ne plus perdre un seul combat, ce qui lui permet de remporter une médaille de bronze. En deux jour, la France à gagner sept médailles, deux en or et cinq en bronze.

La dernière journée de compétition solo arrive, le champion olympique Teddy Riner est grand favori. Mais il y a d'abord les catégories de – de 78 kg, ou l'on retrouve Lucie Louette qui fait une excellente compétition et décroche le titre européen. La dernière compétition féminine de la journée arrive ensuite, les + de 78 kg. Émilie Andeol fait une superbe compétition mais perd en finale. C'est la première médaille d'argent pour la France. Les hommes suivent ensuite et c'est en – de 100 kg qu'arrive la médaille suivante, en bronze une fois de plus, avec Cyrille Maret. La razzia continue si bien que, lors de la dernière compétition de la journée, la tant attendue + de 100 kg, la France emporte deux médailles, une en bronze grâce à Jean Sébastien Bonvoisin et l'autre en or, avec Teddy Riner. Ce dernier gagne pour la troisième fois le championnat, après 2007 et 2011. Après combat, il dit avoir combattu sur une jambe, étant donné que, depuis dix jours, il souffre d'une tendinite.

Le dernier jour arrive, se sont les épreuves par équipes. Malheureusement pour l'équipe de France masculine, Teddy Riner ne peut combattre, vaincu par sa tendinite. Il ne pourra pas ajouté à son palmarès la dernière épreuve européenne manquante. L'équipe est donc constitué de David Larose, Pierre Duprat, Jonathan Allardon, Alexandre Iddir et Jean-Sébastien Bonvoisin pour les hommes et de Priscilla Gneto, Automne Pavia, Clarisse Agbegnenou, Fanny Estelle Posvite et Lucie Louette chez les femmes. L'équipe masculine s'est fait sortir d'entrée par l'Allemagne, et seul Duprat a réussi à remporter un combat. Pendant ce temps, l'équipe féminine gagne tout jusqu'en finale, où elles perdent face à aux Pays-Bas. Une médaille d'argent s'ajoute à notre tableau, la France termine la compétition en tête à course aux médailles, avec 12 médailles dont quatre en or et une en argent, devant la Géorgie et la Russie.

Championnat d'Europe de judo
Championnat d'Europe de judo
Retour à l'accueil