Bilan de la 37ème Route du Sud

Une dernière «étape où Thomas Voeckler (EUC), premier au général, devait remporter la 37ème Route du Sud. Au départ de Saint-Gaudens il possédait 4 secondes d’avance sur le deuxième, Franco Pellizotti (AND). Pour remporter l’épreuve, le champion d’Italie, devait remporter l’étape et empocher des bonifications aux points chauds. Hélas, c’est l’ancien champion de France qui ramena chez lui le maillot corail de leader malgré la victoire à l’Isle-Jourdain de Marco Frapporti (AND).

Une fin heureuse malgré quelques épreuves malheureuses

Si Thomas Voeckler remporte sa deuxième Route du Sud (2006, 2013) et que nous avons pu assister à trois belles victoires d’étapes françaises : Martinez (LPM), Gène (EUC) et Voeckler. La course a été entachée de quelques accidents. Le premier jour, lors de l’étape entre Castres et Mirande, un pilote de la Gendarmerie a été percuté par un pilote moto de la course. Heureusement, l’accident n’a pas fait de blessé grave, le pire a été évité. Puis le samedi, entre Izaourt et Luchon, la course a été endeuillée. Avant le passage des coureurs dans le premier col, Peyresourde, un cyclotouriste âgé de 62, a subi un malaise cardiaque à un kilomètre du sommet alors qu’il se rendait en-haut pour voir le passage des coureurs. Malgré, l’intervention des secours, l’homme décèdera. On apprendra par la suite qu’il s’agissait malheureusement de Christian Massat. Il fut notamment président du Stade Toulousain de 1990 à 1992, après avoir porté les couleurs rouges et noires dans les années 70.

Les révélations, les ambitions

Comme chaque année, la Route du Sud a révélé d nombreux coureurs et en prépare d’autres pour le Tour de France. Parmi les révélations, l’équipe La Pomme-Marseille, avec Yannick Martinez vainqueur de la première étape et Thomas Rostollan, petit-fils de Louis Rostollan. Les français se sont montrés et certains ont pu décrocher leur titularisation lors du prochain Tour de France comme Romain Bardet (ALM). A noter aussi les bonnes prestations des coureurs des équipes étrangères Androni-Gioicatolli (Pellizotti, Frapporti, Sella, Rosa), Accent-Jobs (Caethoven, Napoliatno) et Caja-Rural (Txurruka, Fraile).

Les World Tour battues

Quatre équipes World Tour participaient à cette 37ème Route du Sud : Ag2r-La mondiale, FDJ, Movistar, Sky. Aucune de c’es quatre équipes n’a réussi à décrocher une victoire d’étape. Chris Sutton (SKY), toujours placé mais jamais victorieux s’est fait devancé par les français. Movistar qui ciblait la 3ème étape, n’a pas pu envoyer des coureurs sur le podium. La FDJ malgré la bonne prestation d’Anthony Roux n’a pas montré quelque chose, peut-être est-ce aussi du à l’absence de Bouhani ou de Démare. Enfin, Ag2r a raté une étape 3 qui lui était promise. Dans la bonne échappée, parmi les 3 coureurs, les 2 ALM, Gadret et Bardet n’ont pas su devancer Thomas Voeckler. Pire encore, ils se sont fait doubler sur la ligne par Franco Pellizotti (AND).

Les Voeckler, père et fils, heureux d'avoir gagné

Les Voeckler, père et fils, heureux d'avoir gagné

Romain Bardet (ALM) disputera son premier Tour de France

Romain Bardet (ALM) disputera son premier Tour de France

Pellizotti, tentera de garder son maillot vert, blanc, rouge.

Pellizotti, tentera de garder son maillot vert, blanc, rouge.

Retour à l'accueil