Pour la troisième année consécutive, les deux clubs s’affrontent en barrages de Top14. Ales deux premières années le CO avait reçu le MHR et cette année c’est pareil ! Jamais deux sans trois.

Montpellier : qualifié mais déçu

Pour la troisième année de suite, les hommes fabien Galthié se déplacent dans le Tarn. Pourtant, le MHR a réalisé sa meilleure saison : record de points au classement, record de victoires. Mais cela ne suffit pas, le niveau du Top14 augmentant d’année en année. De plus, jouer à domicile en barrages est un avantage : depuis l’instauration des barrages, 83% des locaux ont gagné. La seule équipe ayant gagné à l’extérieur fut Montpellier, en 2011, déjà face à Castres et au stade Pierre-Antoine. Les héraultais avaient gagné 18-17.

Ici c’est Pierre-Antoine

En allant chercher la qualification pour recevoir les barrages au Racing-Métro, les Castrais se qualifiaient pour la quatrième année en barrages. Mais un problème persistait dans la tête des dirigeants : où faut-il jouer le match ? Il y a 2 ans en jouant à Castres, à Pierre-Antoine (10.000 places), castres avait perdu. L’année dernière, en délocalisant à Ernest-Wallon, stade du Stade toulousain, Castres avait dominé le MHR. Les dirigeants ont finalement opté pour recevoir dans le chaudron bleu et blanc de Pierre-Antoine qui sera plein à craquer. L’équipe du CO est mobilisée pour ce match, les supporters sont prêts et veulent gagner, la ville de 45000 habitants s’est parée de bleu et blanc pour soutenir ses joueurs.

Castres avait retenu la leçon

En 2011, le CO pourtant chez lui, sous la pression, déjouait et faisait des fautes. Le buteur du MHR, Bustos-Moyano, enchainait les pénalités. A deux minutes de la fin, Romain Teulet, jusque-là meilleur réalisateur du championnat, loupe la pénalité de la gagne. L’année suivante, Castres a d’entrée marqué et a assommé son adversaire pour mieux gérer la fin de match et l’emporter 31-15.

Le CO est soudé pour recevoir le MHR

Le CO est soudé pour recevoir le MHR

Les supporters castrais sont là même à l'entraînement

Les supporters castrais sont là même à l'entraînement

ça mijote sous les cheveux de Laurent Travers

ça mijote sous les cheveux de Laurent Travers

Castres: religion ovale

Castres: religion ovale

Retour à l'accueil