Aubin Lipke "Un blog pour notre passion"

Aubin Lipke était l'invité de RadioVélo pour présenter les Jeunes Journalistes. Interview.

Présentes nous le projet des jeunes journalistes.

C'est parti d'un concours organisé par L’Équipe pour le Tour de France. Les recalés de ce concours, j'ai été recalé de ce concours, on a décidé ensemble, une quinzaine de personnes, de monter un blog pour continuer notre passion et surtout pour le cyclisme. Maintenant, on fait football, rugby...tous les autres sports possibles.

Je crois que le mois de juin a été très intense car je crois savoir que tu es de Castres donc entre le rugby, la route du Sud, ça a été l'occasion de pas mal de rencontres aussi.

Oui voilà. Il y a eu Castres. J'ai eu quelques accréditations pour aller voir les matchs de Castres. C'est vrai qu'avec le CO, on a eu (il se reprend), j'ai eu l'occasion d'écrire beaucoup d'articles et la Route du Sud m'a permis aussi de faire quelques articles et de faire de la pub justement grâce au site de la Route du Sud et maintenant on est à bloc avec le Tour de France, chaque jour.

Alors il y a des petits live tweets et je crois que du côté de Castres, d'Albi et de là où vous êtes, vous avez pu faire des rencontres.

Exactement. Je suis allé à Albi, j'ai eu une accréditation pour la zone technique invité VIP et j'ai pu aller en zone technique voir quelques journalistes dont Jean-Paul Ollivier que j'ai rencontré et on a échangé longuement. D'ailleurs, vous pouvez retrouver l'interview en ligne aujourd'hui sur notre site.

La passion du vélo, elle t'est venue comment ?

Elle m''est venue depuis que je suis tout petit. Je vais voir le Tour de France dans les Pyrénées. Être au portillon, voir Richard Virenque monter comme ça. Puis après c'est passé avec Thomas Voeckler. Quand j'ai vu cette occasion de concours pour être reporter sur le Tour, c'est clair que j'ai commencé à m'y intéresser encore plus, au vélo. Et en général, je m’intéresse beaucoup au sport donc c'est une passion avant tout.

Et ton objectif, c'est de devenir journaliste professionnel ?

Oui. Journaliste professionnel ou dans la communication mais rester dans le domaine du sport, journalisme, communication.

C'est vrai que quand on a la possibilité d'aller dans la zone technique, de voir tous les moyens déployés, ça laisse rêveur.

C'est rêveur et puis on se dit "Ouah ! " . France TV, quand on voit le dispositif, c'est énorme. Il y a des camions de partout. Vous avez même les américains de NBC qui sont là avec des camions énormes. Les radios, chacun à un camping car avec les studios.

Pour terminer, le programme pour vous, c'est le Tour de France ?

Oui c'est le Tour de France. Pour l'instant, les étapes de montagne, on fait un live tweet. Quand on est libre, on arrive à faire les autres étapes. Par la suite, on va essayer de couvrir les professionnels comme les amateurs.

Interview réalisé par Radio Vélo (http://www.radiovelo.fr/site/)

Retour à l'accueil