Un sur le vélo, l'autre prenant la photo, voilà la vie des Arashiro
Un sur le vélo, l'autre prenant la photo, voilà la vie des Arashiro

Il est l’ambassadeur du cyclisme au Japon, elle est sa compagne et le suit sur toutes les courses et est photographe. Rencontre avec Miwa Iijima, compagne de Yukiya Arashiro, coureur du Team Europcar.

Photographe japonaise Miwa et son chihuahua Colin sillonnent les routes du monde pour suivre, pour une, Yukiya Arashiro qui est son compagnon, et pour l’autre, qui est son maître. Elle est équipée d’un appareil photo pour saisir tous les moments en course de Yukiya et de son équipe Europcar, lui aboie mais est le premier supporter canin de l’équipe vendéenne en arborant un maillot au couleur de l’équipe de son maître ou quelques fois se met à rêver en endossant le maillot jaune du Tour de France.

« Je suis mon mari partout, et mon chien me suit partout » explique Miwa en rigolant, qui envoie des photos à une agence de presse hollandaise et travaille pour beaucoup de magazines cyclistes au pays du soleil levant. « Yukiya est très populaire là-bas et a beaucoup de fans. » Et quand Yukiya ne court pas, Miwa prend aussi son vélo et ils vont rouler ensemble. « On ne roule pas trop au Japon car c’est assez compliqué avec le trafic ». Elle arrive à le suivre même « s'il ne faut pas trop que la route s'élève ».

Champion du Japon en 2007 et en 2013, Yukiya Arashiro est le porte-drapeau du cyclisme de plus en plus suivi sur l’archipel nippon: « malgré le décalage horaire, beaucoup de japonais suivent le vélo » précise Miwa. Forcément si loin du pays pendant une saison, le couple japonais s’attache à certaines courses et baroude entre Tour de France et Europe Tour ou Giro cette année même si Europcar n’y était pas. Pourtant ce sont des courses un peu plus anonymes que les nippons préfèrent : « on adore le Tour de Limousin » ( Yukiya Arashiro l’a remporté en 2012, NDLR). « On aime bien la Route du Sud aussi, il y a toujours du soleil et cette année on pouvait la suivre au Japon à la télévision. C’est une course très populaire chez nous aussi, surtout quand Yukiya y participe. »

Cette année Yukiya a terminé 100ème du général de la Route du Sud, mais a apporté son soutien à Bryan Coquard qui s’est imposé par deux fois au sprint. Equipier modèle dans la formation vendéenne, il attend ses rendez-vous de l’été avec impatience, Miwa elle les attend pour les immortaliser.

Miwa couvre aussi les grands tours pour des magazines japonais

Miwa couvre aussi les grands tours pour des magazines japonais

Retour à l'accueil