Deuxième vcitoire d'étape pour le CC Etupes
Deuxième vcitoire d'étape pour le CC Etupes

Que difficile était la dernière étape de la Ronde de l’Isard hier entre Foix et Saint Girons pour conserver son maillot jaune ou pour le prendre. Les trois cols de première catégorie au programme allaient tester les coureurs sur ce qui était peut-être l’étape reine de cette 38ème Ronde de l’Isard.

Le numéro Sauvage

Le peloton a éclaté dès les premières pentes de l’ascension du col de Port, plusieurs groupes d’une dizaine de coureurs se forment et quand l’ascension se poursuit c’est Taylor Eisenhart (Team USA) qui passe à l’attaque. Annoncé comme prétendant à la victoire finale il se montre enfin à l’avant. Paul Sauvage (CR4C Roanne) gicle dans sa roue et les deux commencent à prendre de l’avance. Le duo prend de l’avance et bascule en tête au col de Port entamant la descente vers la prochaine difficulté : le col d’Agnès.

Derrière le duo de tête un groupe d’une dizaine de coureurs est à une minute environ avec des coéquipiers du maillot jaune et de son dauphin ainsi que des coureurs du CC Etupes pour piquer les premières banderilles avant le combat final.

L’écart augmente sur les premières pentes d’Agnès mais des coureurs arrivent à s’intercaler. Sur le haut du col d’Agnès le duo est repris par quatre coureurs dont Bouchereau (Vendée U), Le Turnier (Océane Top 16), Vincent (CC Etupes) et Van Gestel (Lotto Soudal). Paul Sauvage passe encore en tête et devient maillot à pois virtuel. Derrière, le groupe maillot jaune avec les principaux favoris ramasse les lâchés de l’avant.

Dans le col de la Core cela devient trop dur pour Eisenhart et Sauvage qui se font distancer après une accélération de Van Gestel.

Bouchereau termine 3ème
Bouchereau termine 3ème

Le grand théâtre de la Core

C’est dans cette dernière ascension que la course s’est emballé. Devant, Van Gestel et Vincent sont partis seuls et s’envolent vers l’arrivée mais derrière dans le groupe maillot jaune, le combat est lancé. Les deux coureurs du CC Etupes Guillaume Martin et Jérémy Maison, quatrième et troisième au général, tentent de partir, mais Petilli désormais seul répond. L’écrémage est fait, il ne reste plus que Petilli le maillot, De Plus le deuxième, Maison le troisième, Martin le quatrième et Paret Peintre le sixième.

Vincent pour la dernière, Petilli pour une deuxième italienne

Le CC Etupes crève tout !

Le CC Etupes aura crevé l’écran dans cette étape grâce à la victoire de Léo Vincent à St Girons au sprint face à Dries Van Gestel. « Il m’a dit de lui laisser la victoire car son équipe n’avait pas encore gagné mais je ne suis pas tombé dans le panneau » disait le vainqueur du jour. Mais derrière, dans l’ascension du Col de la Core le CC Etupes a crevé les boyaux : d’abord Maison puis Martin. Malédiction dans les derniers pourcentages pour le CC Etupes qui voit ses rêves de victoire au général s’envoler. Malédiction aussi pour toute la caravane de la Ronde de l’Isard car beaucoup de motos suiveuses vont crever et même le camion assistance de Vendée U (photo). On parle alors de clous sur la route mais la course, elle, se poursuit. Dans le groupe maillot jaune on s’agite, mais Petilli est toujours là et réussit à amener De Plus avec lui à St Girons. Le belge n’aura pas pu combler les dix secondes, l’italien s’impose au général.

Petilli vient féliciter ses coéquipiers
Petilli vient féliciter ses coéquipiers

C’est une victoire de prestige que décroche-là Simone Petilli. Le petit protégé de son directeur sportif Marco Milesi a un avenir certain. L’équipe Unieuro-Willier a géré sa Ronde de l’Isard de bout en bout sans perdre le maillot jaune, et Petilli peut tirer un grand coup de chapeau à ses coéquipiers qui lui ont facilité le travail. Après la victoire de Gasparre en 2000, Petilli signe la deuxième victoire italienne sur la Ronde de l'Isard.

Top 5 de l’étape :

1. Léo Vincent (CC Etupes) en 3h46’36’’

2. Dries Van Gestel (Lotto Soudal U23) m.t

3. Loïc Bouchereau (Vendée U) à 6’’

4. Laurens De PLus (Lotto Soudal U23) à 52’’

5. Alexis Paret-Peintre (Chambéry Cyclisme Formation) m.t

Top 5 au général :

1. Simone Petilli (ITA/Unieuro-Willier) en 15h41’37’

2. Laurens De Plus (BEL/Lotto Soudal U23) à 10’’

3. Jérémy Maison (CC Etupes) à 23’’

4. Guillaume Martin (CC Etupes) à 1’05’’

5. Lucas Papillon (CR4C Roanne) à 2’04’’

Classement par équipes : Lotto Soudal U23

Vincent pour la dernière, Petilli pour une deuxième italienne

Meilleur Grimpeur : Paul Sauvage (CR4C Roanne)

Vincent pour la dernière, Petilli pour une deuxième italienne

Meilleur sprinteur : Laurens De Plus (BEL/Lotto Soudal U23)

Vincent pour la dernière, Petilli pour une deuxième italienne

Meilleur jeune : Laurens De Plus (BEL/Lotto Soudal U23)

Retour à l'accueil