San Sebastian Laza grand vainqueur du jour
San Sebastian Laza grand vainqueur du jour

Enfin un peu de repos et de replat sur cette 38ème Ronde de l’Isard. Pour une étape presque 100% haut-garonnaise aujourd’hui entre Auterive et Boulogne sur Gesse, le peloton allait pouvoir un peu souffler avant l’ultime étape de demain.

Cette fois c’est la bonne !

Ils sont partis dès le kilomètre 1 et sont allés jusqu’à l’arrivée. Cinq hommes sont donc partis à la sortie d’Aucamville : Cosnefroy (Chambéry CF), Ourselin (Vendée U), Deverchère (CR4C Roanne), Guevel (Côtes d’Armor) et San Sebastian Laza (Fundacion Euskadi). Assurant les relais chacun à leur tour et sans réponse du peloton, l’avance grimpe vite et jusqu’à plus de 9 minutes à mi-course.

Derrière on laisse filer, ces hommes-là ne sont pas dangereux au général. On laisse filer sans pour autant se la couler douce : au kilomètre 43, dans une ligne droite avec vent de face, les Lotto Soudal tente l’accélération pour bordurer comme on dit dans le peloton. En vain, les Unieuro-Willier du maillot jaune et le CC Etupes sont toujours au contact, seuls la sélection Limousin et le GSC Blagnac ont été un peu démembrés. Devant, les échappés continuent leur petit bonhomme de chemin et Deverchère dit se sentir « moyen ». Il est vrai que le coureur de Roanne était aussi dans la première échappée de l’étape d’hier. Pourtant il reste un sérieux prétendant pour l’arrivée en faux plat montant en cas de sprint.

Cette arrivée à Boulogne sur Gesse ressemble à une épreuve de piste : trois passages sur la ligne d’arrivée, un circuit autour de Boulogne plutôt valloné, et dans les derniers petits rampaillous, le quintet s’observe : le basque San Sebastian et Cosnefroy attaquent. Derrière, les trois autres s’attendent les uns les autres pour savoir qui va réagir. Les deux hommes ont pris 100 mètres d’avance, il est déjà trop tard. Ourselin et Guevel tentent une contre-attaque, Deverchère ne peut pas suivre. Au loin, on aperçoit déjà deux silhouettes lutter au sprint. Derrière, le peloton est encore à plus de 6 minutes quand San Sebastian Laza dépasse d’une dizaine de centimètres Cosnefroy sur la ligne. Petilli n’a pas à s’inquiéter, il pourra défendre son maillot jaune demain sur l’ultime étape de cette Ronde de l’Isard.

Journée tranquille dans le peloton
Journée tranquille dans le peloton
Top 5 de l’étape :

1. Xabier San Sebastian Laza (Fundacion Euskadi-EDP) en 4h15’36’’

2. Benoit Cosnefroy (Chambéry Cyclisme Formation) m.t

3. Stéphen Guevel (Côtes d’Armor Cyclisme) à 20’’

4. Valentin Deverchère (CR4C Roanne) m.t

5. Paul Ourselin (Vendée U) m.t

Top 5 au général :

1. Simone Petilli (ITA/Unieuro-Willier) en 11h54’09’

2. Laurens De Plus (BEL/Lotto Soudal U23) à 10’’

3. Jérémy Maison (CC Etupes) à 23’’

4. Guillaume Martin (CC Etupes) à 1’05’’

5. Lucas Papillon (CR4C Roanne) à 2’04’’

Meilleur grimpeur : Laurens De Plus (BEL/Lotto Soudal U23)

Meilleur sprinteur : Laurens De Plus (BEL/Lotto Soudal U23)

Meilleur jeune : Laurens De Plus (BEL/Lotto Soudal U23)

L’étape de demain

Attention, il n’y a que dix secondes ! Trois cols de première catégorie sont au programme des 130,4 kilomètres de demain pour que Laurens De Plus rattrape son retard sur Simone Petilli. Trois cols mais une arrivée en bas à St Girons où il ne sera pas si facile peut-être d’avoir des écarts. Bien sûr que les français seront toujours là en embuscade et pourquoi créer la sensation demain, alors que tous les yeux seront rivés sur le duel Petilli-De Plus.

Retour à l'accueil