Quel visage ce week-end pour le CRF?

Presque toutes les équipes sont sur le pont sur ce week-end pour le Castres Rugby Féminin. Du moins, les deux équipes évoluant à XV reçoivent Perpignan et Lons.

Cadettes : pas d’illusions face à Perpignan

L’USAP était une valeur sûre du rugby français jusqu’à cette descente en Pro D2 chez les hommes. Dans le même esprit, les féminines portent au plus haut les couleurs sang et or du rugby catalan en Top 8 pour les séniors, qui viennent de battre Montpellier, mais aussi en Fédérale U18. Face à elles, les jeunes castraises sont dans leur saison d’apprentissage, et pour entamer la phase retour, elles reçoivent donc ces redoutables perpignanaises. Au match aller, les catalanes l’avaient emporté 77-0 chez elles alors que les petites castraises ne disputaient là que leur premier match à XV. Depuis, le temps est passé, les jeunes castraises ont un bilan d’une victoire (face à St-Orens) et d’une défaite (face à Millau, le week-end dernier). Espérons pour elles que le score ne soit pas aussi lourd qu’au match aller, ce qui sera déjà une victoire pour les filles qui représentent l’avenir d’un club qui risque de redescendre en Fédérale…

Elite 2 : Lons pour se relancer ?

Pour reprendre les termes de La Dépêche du Midi, le CRF « s’est tiré une balle dans le pied » en allant perdre à Nérac. S’embourbant à la dernière place du classement, et en comptant 5 points de retard sur Tarbes, première équipe non relégable, la tâche s’annonce compliquée pour les castraises dont voici le calendrier des prochaines journées:

-réception de Lons

-réception de Bayonne (match en retard de la J10

-réception de Gaillac

-déplacement à Bordeaux

Quel visage ce week-end pour le CRF?

Malgré le fait de recevoir 3 matchs sur 4, le défi est quasi impossible. Recevoir des bayonnaises deuxièmes de la poule ou Gaillac en pleine forme, relève bien de l’impossible. Ce n’est pas pour rabaisser Lons que dire que la confrontation face aux béarnaises est peut-être la plus abordable pour les castraises. Mais comme l’a déclaré Christelle Llauro sur RugbyAmateur.fr après la défaite à Nérac, « les castraises ne comptent pas baisser les bras » et pensent aussi à tous les efforts fournis l’année dernière pour accéder à ce niveau.

La faute à pas de chance ? Les blessures n’ont pas épargné les castraises cette saison mais malgré cela, les tarnaises payent leur irrégularité : rivaliser avec des équipes comme Bordeaux et Toulouse à domicile, faire trembler Bayonne durant l’entame de match, dominer Gaillac physiquement en fin de match, ou faire douter Lons sur la fin de match aussi contrastent avec l’endormissement à domicile contre Nérac, le non-match à Tarbes ou les problèmes de gestion de fin de rencontre à Nérac. Cela fait longtemps que l’on attend le match parfait. Lons pourrait être l’adversaire idéal, où on surveillera l’état d’esprit des castraises : revanchardes ou complétement anéanties après un nous revers le week-end dernier, elles devront sortir dans tous les cas la tête haute.

Les castraises devront s'accrocher jusqu'au bout

Les castraises devront s'accrocher jusqu'au bout

Retour à l'accueil