Avalanche de Quins sur Castres

L’hiver est bien là dans le Tarn. Les hauteurs de la Montagne Noire sont blanches et un épais voile nuageux sur la ville où coule l'Agout. Au stade Pierre-Antoine, il n’y avait pas d’enjeu entre Castres et les Harlequins. Le CO est au pied des pistes de la poule 2 qui a trouvé son chamois d’or : le Leinster. Cette réception des Harlequins avait l’unique but de bien damer la piste avant le derby face à Toulouse samedi prochain.

Les solides supporters anglais osaient encore siroter le houblon par ces températures avoisinant les 0°C alors que leurs homologues français tentaient de se réchauffer autour d’un verre de vin chaud. Sur le terrain, les marrons se vendaient et s’échangeaient où les Harlequins en faisait voir de toutes les couleurs aux castrais, dans le dos d’un arbitrage plutôt laxiste sur ce point. Pourtant, cet arbitrage guida par deux fois les castrais sur la piste jaune : Combezou puis Grosso furent mis au frigo. En face, la piste était libre et profitant de ce surnombre, les anglais filèrent entre les portes et droit à l’essai à 4 reprises.

En seconde mi-temps, il était trop dur pour le CO de remonter la pente même si la mêlée avait fait le travail. La mêlée a été un des points positifs du match côté castrais, avec une première ligne plutôt originale comptant le retour de Yanncik Forestier, et a rivalisé avec la montagne anglaise Joe Marler qui était face à Herrera. Plus haut, c’est le jeune Antoine Dupont, âgé de seulement 18 ans, qui s’est distingué face au demi de mêlée international Danny Care. Le jeune castrais a atteint le sommet dans ce match à la 20ème minute : un slalom derrière une mêlée dominante, sans jamais enfourcher, le petit castrais allait marquer son premier essai et permettre aux siens d’égaliser à ce moment –là du match.

La mêlée, un des points positifs de l'après-midi
La mêlée, un des points positifs de l'après-midi

Le CO sur la pente descendante

Et une, et deux, et trois défaites. Après le revers au Stade Français, la ballade irlandaise subie au Leinster, et cette avalanche à domicile contre les Harlequins, le Castres Olympique est sur une série de trois défaites, ce qui n’est pas des meilleures préparations pour un derby face à Toulouse le week-end prochain. 0 et 1, ce sont aussi le nombre de victoires et le seul point engrangés cette année en Champions Cup. Un triste résultat malgré trois premiers matchs encourageants dans cette compétition européenne « new look ».

Une page européenne se tourne, quoique, le CO devra rivaliser avec le quadruple champion d’Europe la semaine prochaine pour remonter la pente et éviter le bas des pistes du Top 14.

A Castres (81). Stade Pierre-Antoine. 6800 spectateurs. Arbitre : Leighton Hodges (Pays de Galles).

6ème journée de Champions Cup. Coup d’envoi : 14h. Mi-temps : 14-21

-Evolution du score : 0-7, 7-7, 7-14, 14-14, 14-21, 14-28, 14-35, 14-40, 19-40, 19-47

Castres

Essais : Dupont 20’, Cabanes 34’, Beattie 66’

Transformations : Dumora 20’, 35’

Carton jaunes : Combezou 40+3’, Grosso 54’

Réussite : Dumora 2/4

Harlequins Rugby

Essais : Marler 12’, Walker 26’, Care 40+4’, Clifford 49’, Lambert 56’, Yarde 58’, Lowe 79’

Transformations : Evans 13’, 27’, 40+5’, 50’, 57’, 79’

Réussite : Evans 6/7

Antoine Dupont bien félicité après son premier essai castrais. Cela n'a pas suffit.

Antoine Dupont bien félicité après son premier essai castrais. Cela n'a pas suffit.

Retour à l'accueil