Les Wasps, pas exceptionnels mais lucides
Les Wasps, pas exceptionnels mais lucides

Après une défaite le week-end dernier face au Racing-Métro, le stade Pierre-Antoine et le Castres Olympique se paraient de leur couverture européenne pour tenter de réagir et retrouver de la confiance. Les London Wasps semblaient un adversaire à la portée du CO.

Piqûre de rappel et tac-o-tac

Bien que mal engagés dans la compétition (3èmes de la poule 2), les Wasps n’étaient pas venus pour faire de la figuration et l’ont vite montré : un essai marqué par Rob Miller dès la quatrième minute. En face la réponse castraise intervient cinq minutes plus tard par Bonello. Là aussi les Wasps répondaient par un autre essai trois minutes plus tard. En deuxième mi-temps, une pénalité qui permettait au CO de repasser devant se voyait annulée par une pénalité de Goode deux minutes plus tard. Le tournant du match, en cinq minutes…

Bonello : « Un manque de concentration »

Alors que le CO reprenait les devants grâce cette pénalité, les castrais n’avaient plus qu’à contrôler la situation. « On leur a donné beaucoup de choses » analysait David Darricarrère après le match. Les castrais offrant la pénalité en suivant, les Wasps reprenaient vite le dessus, ne laissant pas la place au doute. Le capitaine castrais Yannick Caballero déclarait : « Le score est un peu lourd. On prend un contre, un carton jaune et un essai. »

Le CO échappe encore de la confiance

A l’approche des dix dernières minutes, le score n’est que de 18-17 en faveur des anglais, alors que le CO tente de relancer depuis son camp, les hommes de High Wycombe contrent les intentions castraises, le ballon passe dans les mains des arrières jusqu’à l’aile de Varndell. Le face à face contre Sivivatu semble tourner à l’avantage du castrais sur le poteau de coin qui empêche son homologue d’aplatir. Mais à la vidéo, M.Clancy et son assistant décèlent un plaquage haut de l’ex all-black, empêchant donc Varndell d’aplatir. « Sivi fait ce qu’il faut pour sauver l’essai, c’est sévère » rapportait Matthieu Bonello. Sévère sentence effectivement puisque l’arbitre accorde un essai de pénalité sous les poteaux au lieu du bord du terrain, mais aussi et surtout, distribue un carton jaune à Sitiveni Sivivatu. A quatorze contre quinze, les castrais subissent le jeu, et quelques minutes plus tard, Tagicakibau vient marquer son essai après une belle action offensive où le surnombre a été bien exploité.

La situation se complique à Castres
La situation se complique à Castres

Darricarrère : « Il faut s’harmoniser à l’arbitrage »

M.Clancy n’a pas été très légitime durant le match aux yeux des entraîneurs castrais et du public. « Il nous refuse un essai qui aurait pu faire basculer la rencontre » déclarait l’entraîneur du CO. En début de seconde mi-temps, Combezou récupérant un ballon égaré dans le dos de ses coéquipiers, avait débordé la défense anglaise. Mais M.Clancy, très justement, observa un écran de quelques joueurs castrais, certes involontaire, mais gênant la montée défensive sur le centre d’origine corrézienne.

« On avait les moyens de l’emporter », « ça pouvait passer », « on a mis les ingrédients », les castrais rabâchent les mêmes paroles à chaque fois, mais sans jamais trouver la solution. Et comme Matthieu Bonello le dit, le CO doit « redevenir une équipe dure à jouer à Pierre-Antoine. » Une équipe dure à jouer à domicile qui se doit de retrouver le moral mais aussi ses supporters, délaissés et désertant dans la douleur, mais revenant avec hypocrisie lors des jours meilleurs.

Le CO a le match retour du côté de l’Adams Park pour tenter de se satisfaire au moins d’une victoire, plus que du contenu, pour rebondir dès la semaine suivante en championnat à Clermont.

A Castres (81). Stade Pierre-Antoine. 7204 spectateurs. Arbitre : George Clancy (IRLANDE).

3ème journée d’European Rugby Champions Cup. Coup d’envoi : 14h. Mi-temps : 14-15

Evolution du score : 0-7, 7-7, 7-12, 7-15, 14-15, 17-15, 17-18, 17-25, 17-32

Castres

Pénalité : Dumora 55’

Essais : Bonello 10’, Lamerat 33’

Transformations : Kockott 11’, 34’

Carton jaune : Sivivatu 70’ anti-jeu dangereux

Réussite : Kockott 2/5 Dumora 1/1

London Wasps

Pénalités : Goode 26’, 68’

Essais : Miller 4’, Hughes 13’, Varndell pénalité 70’, Tagicakibau 75’

Transformations : Goode 5’, 70’, 75’

Réussite : Goode 5/6

Retour à l'accueil