La revanche de Bergerac

Première journée de Fédérale, déplacement à Bergerac pour le Sporting et victoire pour les deux équipes tullistes.

Et bien, cette première journée est loin maintenant. Depuis quelques mois, les hostilités ont débuté, les matchs à enjeu se sont enchainés et le Sporting s'en est plutôt bien tiré en s'inclinant une seule fois à domicile face à Nevers et en s'imposant par deux fois à l'extérieur. Hier après-midi, après une très belle victoire de la Nationale B, la Fédérale s'est, quant à elle, inclinée face à son voisin. Dans un derby où Bergerac ne s'est pas laissé faire en prenant des points, ce sont les Tullistes qui ont souffert pour perdre 20 à 23 suite à un essai casquette alors que le chrono avait déjà dépassé les 80 minutes.

La nationale fait son petit bout de chemin.

Souvent moins regardée et moins médiatisée que la Fédérale 1, la Nationale B fait son petit bout de chemin dans l'ombre de l'équipe première. Hier, les Tullistes se sont imposés 19 à 16 face à Bergerac dans un match très intéressant et important puisque les deux équipes étaient au coude à coude avant la rencontre (5èmes toutes les deux avec 23 points). Grâce à leur victoire sur leurs voisins, les joueurs de la Nationale B sont désormais 3èmes au classement.

La revanche de Bergerac

Une première mi-temps en demi-teinte.

Passons maintenant au cas de la Fédérale 1. Même combat que la Nationale B, puisque ce derby devait soit permettre à Tulle de prendre ses distances face à Bergerac ou soit donner l'avantage à l'USB et faire la bonne opération du jour au classement.

Dans une équipe de rugby il y a les jeunes qui apportent du dynamisme mais aussi les vieux guerriers qui font parler leur expérience. Prenons pour exemple Alexandre Soriano qui réussit une pénalité en tout début de match et Mosese Moala, l'impressionnant pilier tongien qui inscrit un essai à la 15ème minute de jeu. Cependant, Bergerac emmené par son duo d'entraineurs, Francky Coffin et Tom Smith, n'a pas l'intention de se faire distancer et passe même devant Tulle à quelques minutes de la pause suite à un essai inscrit par Farmer. Mais grâce à son buteur Soriano, le SCT reprend l'avantage à la mi-temps.

La revanche de Bergerac

Les hauts et les bas des bleus et blancs.

Fin de la pause, les joueurs sortent remontés des vestiaires avec dans la tête la victoire. Les Tullistes ont le jeu en main, font jouer les avants et font courir les trois-quarts à l'image de Kevin Lecareux ou encore Jérôme Naves. Soriano passe deux pénalités de plus ce qui redonne du souffle aux bleus et blancs. Mais gare à ne pas se reposer trop vite sur ses lauriers et malheureusement, c'est ce que les hommes de Vincent Dessemont ont fait. Les Bergeracois et leurs buteurs Lachaud et Potey enquillent et recollent au score. Puis Bastien Papon, pour Tulle, passe une pénalité en coin à la 79ème minute. Les supporteurs croient alors que c'est la fin et que c'est une nouvelle victoire pour Tulle mais faute technique, ballon rendu aux adversaires et Potey qui file dans l'en-but alors que l'arbitre laisse défiler le chrono voilà ce qui a jeté un froid dans le stade d'Alexandre-Cueille. 1700 spectateurs mais seuls les Bergeracois qui ont fait le déplacement, crient et chantent. Tulle perd de 3 points mais restent devant Bergerac au classement.

La revanche de Bergerac

Réactions d'après match avec :

Alex Soriano : « C'est plein de choses qui font que le résultat n'est pas là, on les attendait revanchards, il y a eu une progression dans leur jeu, on a vu que c'était une équipe qui tenait en défense. Quand on a eu le ballon on a avancé mais on n'a pas pu concrétiser. On a manqué de combat, d'agressivité, on n'est pas arrivé à tuer ce match et c'est un scénario très dur à la fin. Bergerac a été une équipe réaliste et plus agressive, ils ont courbé sans rompre. Mais il n'y a pas péril dans la demeure, c'est juste rageant de perdre de 3 points. »

Ensuite, nous avons demandé à Kevin Lecareux ce qu'il pensait du prochain match face à Nevers. « Du point de vu personnel, j'ai toujours envie, je suis compétitif. Il ne faut pas y aller en victime, j'espère qu'on va tout donner et essayer de faire quelque chose. De toute façon, si tu y vas en victime tu prends 50 points mais si tu as envie et même si tu n'as pas la meilleure équipe tu peux ramener un point. »

Retour à l'accueil