Nadège Cabanes renversant une toulousaine
Nadège Cabanes renversant une toulousaine

La phase retour commence en cette fin de novembre. Ainsi, le Castres Rugby Féminin recevait le Stade Toulousain Rugby Féminin. Après un écrasant revers au match aller 49-3, les castraises accueillaient les voisines toulousaines avec la boue et la pluie au programme. Des conditions climatiques qui pouvait laisser présager un match indécis entre des castraises qui ont renoué avec la solidarité et des toulousaines qui pourrait ne peut pas développer leur jeu par ce temps.

Les toulousaines en pragmatiques

Voyant que les conditions n’allaient pas favoriser de grandes envolées, les toulousaines se sont montrées réalistes en sanctionnant les fautes castraises de pénalités. Puis, un carton blanc reçu par les castraises sanctionnant les fautes à répétition, et en supériorité numérique, le STRF trouvait la voie de l’en-but sur l’aile de Coralie Bertrand. Pour embourber un peu plus les castraises, Toulouse rajoutait une pénalité de plus pour tourner devant à la pause : 0-16.

En seconde mi-temps, les conditions ne s’améliorèrent pas. Les attaques restaient muettes, les ballons tombaient, et les rares occasions devaient être saisies. Mais un plaquage manqué par une castraise, puis un autre et encore un, et Coralie Bertrand allait marquer son deuxième essai et creuser un peu plus l’écart avec Castres.

Fanny Cabanes à la charge
Fanny Cabanes à la charge

Castres n’a pas saisi sa chance

Pendant plus de dix minutes en première mi-temps, les castraises ont mis en danger les toulousaines sur leur ligne. Ecopant aussi d’un carton jaune, Toulouse a pourtant bien résisté face aux charges des premières lignes tarnaises et les a repoussées à plusieurs reprises. Sans trouver la faille, en essayant tant bien que mal d’alterner au près ou en écartant, les coéquipières d’Elodie Sanchez ont buté sur une bonne défense toulousaine qui malgré tout se mettait à la faute mais sans jamais céder. Dans ce jeu de pilons sur la ligne, le STRF allait trouver la faille en deuxième mi-temps par Corbières en coin contrairement aux échecs castrais en première mi-temps.

Les filles de David Gérard assurent leur première place avec cette victoire bonifiée en terre tarnaise. Quant aux castraises, elles auraient pu être récompensées d’un essai mais comme face à Bordeaux, elles peuvent être fières d’avoir rivalisé avec le Stade Toulousain. Après les autres matchs, et notamment la victoire 3-0 de Tarbes à Lons, les castraises rétrogradent à la dernière place. Elles savent maintenant ce qu’elles auront à faire dans quinze jours à Tarbes, un match primordial pour le maintien. Mais les bonnes prestations lors des deux derniers matchs montrent que le CRF peut se sortir du bourbier, sachant que le groupe s’est ressoudé et redevient plus fort. Les castraises ne peuvent qu’aller vers le haut maintenant…

Castres Rugby Féminin 0

Stade Toulousain Rugby Féminin 28

200 spectateurs. Pluie. MT : 0-16

Évolution du score : 0-3, 0-6, 0-13, 0-16, 0-23, 0-28

Pour Toulouse :

3P, 3E (Bertrand par deux fois, Corbières), 2T

Le CRF coule malgré l'envie
Le CRF coule malgré l'envie
Retour à l'accueil