Brändle dérègle la pendule en attendant Wiggins

Ce jeudi et 42 jours après le vétéran allemand Jens Voigt , l'autrichien Matthias Brändle s'est attaqué au mythique record de l'heure cycliste. Avec brio puisqu'il a porté la marque à 51,852 kilomètres.

Depuis maintenant plusieurs semaines, ce record qui fut la grande mode des années 80/90 fait à nouveau l'objet de toutes les convoitises dans le peloton professionnel. En mai dernier, l'UCI (Union cycliste internationale) avait décidé d'assouplir le règlement pour redonner vie à son épreuve et envie aux coureurs de s'y frotter. Le souhait de l'UCI a donc parfaitement fonctionné. Rappelons qu'entre juillet 2005 et septembre 2014, personne ne s'était présenté seul sur une piste pendant une heure.

Le 18 septembre, Voigt avait battu le record avec 51, 115 kilomètres parcouru. Ce jeudi, Matthias Brändle avait réuni son fan club à Aigle en Suisse pour tenter d'inscrire son nom dans l'histoire. Le jeune coureur de 24 ans a opté pour une tactique différente de son prédécesseur. Lui a misé sur la régularité dans l'effort. Le résultat est positif car le jeune coureur de 24 ans a amélioré la marque établie par Voigt de 52 secondes soit 735 mètres.

La nouvelle performance est par conséquent de 51,852 kilomètres parcourus en une heure. On attend désormais les tentatives annoncées des cadors de l'épreuve solitaire dont la première devrait survenir d'ici quelques mois avec Sir Braddley Wiggins (GBR). Pour le coup, ce sera le premier vrai temps de référence depuis que l'UCI a effacé les records des Boardman (GBR), Rominger (SUI) et cie.

Crédit photo : (AFP photo / Fabrice Coffrini.) (AFP)

Retour à l'accueil