Le Leinster à l'expérience

Comme l’année dernière, un dimanche après-midi, le CO recevait le Leinster, et comme l’année dernière, il s’est incliné sur le fil malgré une copie satisfaisante (16-21).

Une Coupe d’Europe pour se rassurer, mais pour créer des exploits, voilà ce que les castrais avaient en tête au moment d’affronter le Leinster hier. Les castrais devaient être rigoureux face à une équipe irlandaise qui étouffe son adversaire avant de l’engloutir.

La conquête comme base

Pendant tout le match, le CO a été impressionnant en conquête : un ballon porté suite à une touche amenait le seul essai du match dès la 5ème minute de jeu. En mêlée, le retour du Puma argentin Ramiro Herrera à droite, a permis au CO de s’offrir des pénalités pour avancer et scorer. La touche a été impeccable, aucun ballon de perdu, face au Leinster qui en a perdu deux.

En défense aussi le CO s’est retrouvé : 119 plaquages, seulement 12 manqués, soit une réussite au plaquage de 91% contre seulement 83% pour le Leinster.

Qu’a-t-il manqué au CO pour ne pas l’emporter ?

Peut-être l’essentiel : l’occupation et la possession. Sans ballon on ne peut pas marquer, sans aller chez l’adversaire non plus. Plus de 63% de possession de balle en faveur des irlandais, et plus de 69% d’occupation, et si l’on ajoute à cela les 11 pénalités concédées par le CO, on comprend bien que les irlandais ont su être efficace : les 7 pénalités de Madigan à des moments clés du match ont pesé dans la balance.

Cela s’est joué sur des détails, et « c’est difficile à accepter » pour David Darricarrère qui est revenu après le match sur une faute irlandaise non sanctionné qui selon lui aurait pu tout changer dans les dernières minutes. « Le CO a largement rivalisé, la victoire était méritée mais sauf qu’au final on ne gagne pas » ajoute l’entraîneur castrais.

Deux défaites en deux matchs, mais malgré deux matchs satisfaisants, le CO hypothèque ses chances de qualification. Il a tout de même retrouvé de l’entrain avant un déplacement périlleux à Brive qui s’est aussi incliné à domicile, mais en Challenge Cup et face à la modeste formation italienne des Zebre. Cette semaine, sans les internationaux en stage à Marcoussis, va peut-être remettre le CO sur les bons rails et pourquoi pas décrocher les premiers points à l’extérieur en Top 14.

A Castres (81). Stade Pierre-Antoine. 9387 spectateurs. Arbitre Greg Garner (Angleterre).

2ème journée d’European Rugby Champions Cup. Coup d’envoi : 14h00. Mi-temps : 7-9

7-0, 7-3, 7-6, 7-9, 10-9, 13-9, 16-9, 16-12, 16-15, 16-18, 16-21

Castres :

Pénalités : Palis 43’, 53’, 56’

Essai: Taumoepau 5’

Transformation : Palis 6’

Réussite : Palis 4/5

Leinster :

Pénalités : Madigan 17’, 26’, 37’, 63’, 70’, 77’, 79’

Réussite : Madigan 7/9

Le Leinster à l'expérience
Le Leinster à l'expérience
Le Leinster à l'expérience
Le Leinster à l'expérience
Retour à l'accueil