Demain, le CAB reçoit Castres et souvenez-vous du 34-0 infligé l'année dernière à une équipe tarnaise qui pourtant est vice championne de France après avoir touché le Graal en 2013. Mais cette année, la donne a changé. Si Brive pouvait se servir d'un certain effet de surprise, celui-ci s'est estompé et se retrouvant dans le dur, le CAB n'a pas le droit à l'erreur. En ce qui concerne Castres, même si gagner à l'extérieur est un vrai challenge, les bleus et blancs viennent avec de réelles intentions car eux aussi sont dans une phase compliquée.

Ce matin au point presse, Gaëtan Germain a expliqué que le match de demain était « un match à pression » et que les joueurs devaient être « déterminés et confiants. » Pour Nicolas Godignon, Brive a « un certain avantage avec plus de fraicheur et de récupération que Castres qui a joué dimanche. Ce match est important, c'est l'occasion de sortir de la zone rouge. » Thomas Acquier qui débute avec le CAB nous dépeint « un très gros match à l'avant et en conquête car Castres, est une très bonne équipe. » Enfin, le capitaine de cette formation briviste Arnaud Méla, renchérit en disant qu' « il faut que l'on ait confiance en nous, les Castrais ont pas mal de pression. On est capable de faire de belles choses et il faut imposer notre rythme. »

Kieran Murphy : "Nous devons gagner demain."

Ce matin, nous avons aussi rencontré Kieran Murphy, le troisième ligne gallois âgé de 26 ans et qui a volontiers répondu à nos questions. Il nous a également dit quelques mots sur la rencontre de demain.

Avant de venir à Brive en 2013, Kieran a évolué deux ans sous les couleurs des Scarlets. « Je suis né en Écosse mais j'ai grandi au Pays de Galles, ainsi, j'ai la double nationalité. Je peux aussi jouer avec l'Angleterre car mon père est anglais. » Nous lui avons demandé si jouer pour le Pays de Galles l'intéressait, « j'ai grandi au Pays de Galles, j'ai joué au Pays de Galles mais je pense que je jouerai plutôt pour l'Écosse si j'avais à choisir. »

Grand amateur de football et de tennis ce n'est que tard que Kieran devient professionnel. « Effectivement, avant de devenir pro, j'ai étudié à l'université de Birmingham. J'ai joué dans des petits clubs et j'ai été repéré par les Scarlets mais ce n'est que vers 22 ans que je suis passé pro. » Arrivé il y a deux saisons maintenant, Kieran semble apprécier la ville de Brive et semble être bien intégré au sein de l'effectif du CAB. « Ici c'est différent de chez moi, j'ai eu un temps d'adaptation quand je suis arrivé. Il y a de bons supporteurs, la ville est orientée rugby, ce sont de bons aspects. »

Tout comme Sissa Koyamaibole, Kieran occupe le poste de numéro 8, un poste qu'il associe à des « massive massive massive guys (des mecs très très très costauds) mais j'aime beaucoup être à mon poste. » dit-il avec un large sourire. En parlant de mecs très costauds, Kieran a grandi avec l'image de Jonah Lomu en tête, pour le Gallois, « il était juste incroyable sur tous les points. » Mais, l'idole absolue de Kieran est plutôt Kieran Read, le troisième ligne des All Blacks « il est très fort en défense, il a un très bon jeu et il est un exceptionnel troisième ligne. » c'est sûrement le prénom qui fait la différence...

Une rencontre compliquée demain.

Ensuite, Kieran est revenu sur le début de saison de Brive, « l'année dernière nous avons très bien joué et quelques équipes ont d'ailleurs été surprises. Je pense que cette année c'est un peu plus compliqué, mais nous avons quand même fait de bons matchs et des matchs encourageants comme contre Grenoble. » Titulaire face à Gloucester, nous lui avons demandé s'il pensait que les entraineurs lui faisaient plus confiance pour emmener Brive dans les matchs européens. « J'espère en effet qu'ils me font confiance. Contre Gloucester j'aurais aimé que ça se passe autrement mais je suis quand même content de mon jeu. Et puis, je parle un peu Français maintenant, je comprends un peu plus. Je pense que notre groupe de la Challenge Cup est difficile, mais nous avons l'opportunité de jouer contre d'excellentes équipes, Gloucester avec des internationaux par exemple. C'est bien pour nous parce qu'on peut évoluer, c'est important de jouer contre ces équipes de voir comment ça se passe. »

Demain, le choc Brive-Castres, Kieran qualifie cette rencontre de « compliquée, car la position de Castres ne reflète pas ce qu'est cette équipe en réalité. Nous devons gagner demain, c'est important pour nous. Je pense que le groupe s'est bien reposé tout en s'entrainant et les joueurs sont en forme. »

Ce matin sous le soleil corrézien

Ce matin sous le soleil corrézien

Des joueurs qui se sont d'ailleurs entrainés sous un grand soleil. C'est Nicolas Godignon qui s'est dit « amoureux de ce temps-là », et il a également ajouté en plaisantant « si on pouvait jouer l'été, je pense qu'on y gagnerait tous ! »

Merci à Kieran Murphy pour sa disponibilité et ses deux- trois mots en Français.

Retour à l'accueil