Thomas Combezou va retrouver ses anciens coéquipers
Thomas Combezou va retrouver ses anciens coéquipers

Ce vendredi soir, le Castres Olympique se déplace à Montpellier en ouverture de la 4ème journée du Top 14, sans pression mais avec une première victoire acquise la journée précédente qui l'a mis sur la bonne dynamique.

C’est comme libéré d’un poids, celui de décrocher une première victoire, que le CO prépare ce déplacement à Montpellier. Dans la peau de l’outsider, les castrais doivent tout de même rattraper le premier échec à domicile de la saison, et le plus tôt serait le mieux pour les bleus et blancs. L'occasion se présente ce vendredi face au MHR.

Le CO rassuré mais pas totalement

Certes, la victoire bonifiée sur Bayonne a eu de quoi rassurer l’effectif et les supporters, mais il reste encore quelques erreurs à gommer. Si le CO a décroché le bonus offensif, il a manqué de réalisme en ne concluant que trois occasions d’essai sur les sept à sa portée. Face à une défense montpelliéraine qualifiée d’agressive par Thomas Combezou, le centre castrais actuellement prêté par le MHR, les castrais ne devront pas rater les occasions qui pourraient leurs tendent les bras.

David Darricarrère, entraîneur des arrières castrais, parle même de « matchs serrés à chaque fois. » A Montpellier le CO y réussit plutôt bien. L’année dernière c’est à Montpellier, que le CO a décroché sa seule victoire à l’extérieur en saison régulière. Sur les dix derniers matchs disputés chez les Cistes, les castrais s’y sont imposés à 5 reprises et les ont battu lors la demi-finale à Lille l’an dernier.

Un Montpellier sans certitudes

Dans leur fraîchement stade Yves du Manoir renommé en Altrad Stadium, le MHR a mal débuté la saison par une défaite à domicile face au Racing-Métro. Les héraultais se sont fait peur contre Grenoble en arrachant une victoire domicile dans les dernières minutes. L’exploit a été réalisé à Clermont la semaine dernière par les héraultais en doublant les Jaunards sur la ligne. Mais c’est sans convaincre, sans faire un match plein, à l’image de Castres, que le MHR reçoit les tarnais.

Thomas Combezou qui connaît bien ses anciens partenaires sait qu’ils « auront à cœur de faire un gros match ce week-end. » Tout comme Thomas Combezou, Paea Fa’anunu et Johnnie Beattie retrouveront leurs anciens partenaires ce samedi. Toujours côté castrais, « il y a de grandes chances que le joker médical Chris Tuatara-Morrison dispute le match » a annoncé ce matin David Darricarrère. Joker ou pas, l’équipe qui utilisera au mieux ses atouts fera le pli.

Retour à l'accueil