Gaëtan Germain à l'entrainement
Gaëtan Germain à l'entrainement

Premier lors de la première journée et favori pour ce derby du massif central, le CAB a complètement manqué son rendez-vous et l'ASM l'emporte en Corrèze sur le score de 6 à 21, suite à un match d'une grande intensité mais sans le moindre essais.

De l'indiscipline à tous les niveaux, des ballons perdus, le CAB n'y est plus...

À peine 5 minutes de jeu et déjà Morgan Parra ouvrait le score pour les Jaunards, mais Gaëtan Germain égalisait peu de temps après. Puis, Davit Zirakashvili écopait d'un carton jaune suite à une cravate sur Malakaï Radikedike. Brive passait donc devant grâce à la botte de Germain. Mais Camille Lopez tapait une nouvelle pénalité pour Clermont et c'était l'égalisation. Le Sud-Africain Petrus Hauman écopait lui aussi d'un carton jaune pour une faute sur Aurélien Rougerie. Enfin Lopez se la jouait à la Wilkinson, passait un drop et Clermont reprenait l'avantage au score. À la reprise, les coujous continuaient d'accumuler les fautes au point d'en faire une juste à la sortie des vestiaires. Peu de temps après Camille Lopez enquillait deux pénalités en une minute. Damien Jourdain, le nouveau pilier de Brive, recevait un carton jaune de la part de Mr Ruiz et Lopez passait le ballon entre les perches. À la 75ème minute, la recrue de l'ASM, Zac Guildford, récolter lui aussi un carton jaune.

La défaite est amère et reste en travers de la gorge des Corréziens qui n'avaient pas perdu de derby sur la pelouse d'Amédée Domenech depuis 2011. Cet écart de points n'avait pas été enregistré depuis 2001 où Clermont s'était imposé 37-9. Cette année là, l'ASM se qualifiait pour les phases finales tandis que Brive était rétrogradé en deuxième division.

Alors que peut-on penser de ce match quand on voit Sissa Koyamaibole, normalement intouchable, se faire stopper par la défense Clermontoise, quand on voit Brive essayer de marquer un essai pendant 20 minutes sans jamais percer et trouver la faille, même quand nos voisins de l'ASM étaient en infériorité numérique.

Ce derby fut stressant pour les 13 492 spectateurs mais aussi stressant pour les joueurs à l'image d'Arnaud Mignardi qui n'a pas su garder un seul ballon. Seul Benito Masilevu, rentré en jeu à la 62ème minute, aura laissé Guildford pour mort et Davies sur sa faim, mais n'aura trouvé aucun soutien.

L'équipe de Clermont à l'entrainement / Première mêlée / Touche réussie pour le capitaine briviste Arnaud Méla / Sissa contré
L'équipe de Clermont à l'entrainement / Première mêlée / Touche réussie pour le capitaine briviste Arnaud Méla / Sissa contré
L'équipe de Clermont à l'entrainement / Première mêlée / Touche réussie pour le capitaine briviste Arnaud Méla / Sissa contré
L'équipe de Clermont à l'entrainement / Première mêlée / Touche réussie pour le capitaine briviste Arnaud Méla / Sissa contré

L'équipe de Clermont à l'entrainement / Première mêlée / Touche réussie pour le capitaine briviste Arnaud Méla / Sissa contré

Il ne faut pas tirer la sonnette d'alarme !

Alors bien sûr, il ne faut pas s'alarmer et dire que tout est perdu pour le CAB car nous ne sommes qu'à la deuxième journée du TOP14. Mais, il faut surtout prendre conscience que Clermont fut un adversaire redoutable et que les Brivistes ont enfin remis les pieds sur terre. Ce derby devra servir d'exemple pour la première rencontre à l'extérieur face à Lyon où Brive devra ramener le bonus et, pourquoi pas, la victoire.

Réactions d'après match :

Nicolas Godignon (entraineur du CAB) : « On a été pris sur l'impact, sur le physique, les Clermontois étaient venus se tester et ils ont répondu présents. On a perdu face à une grande équipe de Clermont, on n'a pas à rougir et il y a des choses sur lesquelles on peut positiver, ne pas vouloir lâcher les bras dans les derniers instants, essayer d'aller franchir cette ligne, mais ça n'a pas suffi. On est juste un peu en colère, c'est un peu amer en bouche et on aura à cœur lundi de reprendre la route du travail. Ils ont été vraiment dominateurs, c'est compliqué d'arrêter une équipe de Clermont quand elle est comme ça. Il manquait un petit truc, peut-être la confiance. On va essayer de ramener des points de Lyon est peut-être la victoire. »

Gaëtan Germain (Arrière du CAB) : « Grosse déception, on avait à cœur de faire un gros match, en plus on avait tout pour en faire un gros, le stade était plein... On est passé à côté et on a été moins bons devant notamment en conquête, je pense que l'on est tombé sur une équipe de Clermont très solide, donc à la sortie, c'est une défaite difficile à encaisser. Mais comme on dit les coachs faut pas qu'on baisse la tête, il faut que l'on continue à bosser et il n'y a pas de raisons pour que ça ne passe pas. On a été pris en conquête, ils nous ont proposé une défense très agressive, très technique, qui était bien en place et derrière, on a eu très peu de ballons. Je le répète, on est tombé face à une très belle équipe de Clermont, il ne faut pas paniquer, mais ce n'est pas parce qu'on a gagné le premier match qu'on peut s'enflammer, on sait quel niveau on a. On va aller à Lyon, avec beaucoup de sérieux et d'humilité pour faire le meilleur match possible. »

Damien Jourdain (Pilier du CAB) : « Ça a été vraiment compliqué, on est tombé face à une belle équipe de Clermont qui a été très performante, très agressive. On est un peu déçu, frustré de la défaite parce qu'on peut faire mieux. On va essayer de digérer rapidement la défaite et repartir sur de bonnes bases. »

Poutasi Luafutu (Troisième ligne du CAB) : « On est déçu par défaite, mais après, Clermont est une équipe qui joue très bien, ils sont partout, en conquête, en défense... Il y a encore du travail à faire mais nous sommes qu'à la deuxième journée, pas de quoi s'affoler. Sinon, je me sens bien à, Brive, c'est comme ma deuxième maison, les supporteurs sont très sympa donc à nous de faire le boulot pour eux, on va travailler un peu plus encore pour être au top. »

Arnaud Mignardi (Centre du CAB) : « On a remis les pieds sur terre et il faut se reconcentrer sur l'objectif du maintien. On a grillé un de nos jokers, on est tombé face à une belle équipe de Clermont, on a fait ce qu'on a pu mais on s'est fait contrer. On a eu quelques occasions mais malheureusement ça n'a pas suffi. »

Poutasi Luafutu à l'entrainement

Poutasi Luafutu à l'entrainement

Retour à l'accueil