Nouveau sur la pelouse du Stadium : la moustache fait sa rentrée elle aussi!
Nouveau sur la pelouse du Stadium : la moustache fait sa rentrée elle aussi!

Hier soir, c'était la rentrée pour le CABCL. Le club Corrézien affrontait La Rochelle l'un des promus de ce TOP14.

Les coujous, avant d'entrer dans le vif du sujet, avaient disputé trois matchs amicaux face à Aurillac, Oyonnax et Castres. Trois rencontres pour autant de victoires où les nouveaux ont pu jouer et s'intégrer au groupe. La Rochelle ne peut pas en dire autant, deux défaites en deux matchs contre Oyonnax et Colomier, les Brivistes étaient donc favoris hier et d'ailleurs, ils s'imposent avec le bonus offensif, 37 à 15 et prennent ainsi la tête du classement, mais comme a dit Arnaud Mignardi « il ne faut pas s'enflammer! »

De l'indiscipline, un jeu lent, Germain sauve la première mi-temps.

Une minute de silence devait être respectée en la mémoire de deux anciens joueurs du CABCL, récemment disparus, Michel Fargeas et Raymond Ibarz. Mais, M. Berdos, l'arbitre de la rencontre, a décidé de donner le coup d'envoi sans faire de minute de silence. Une décision qui n'a pas été comprise.

Cependant, l'heure n'est pas aux revendications mais plutôt au match et l'indiscipline règne en Corrèze. La Rochelle mène après 10 minutes de jeu. De leur côté, Sevanaia Galala et Alfie Mafi, font leur match. Ils essayent à tour de rôle de percer le mur Rochelais. Galala alors qu'il courait vers l'essai, est plaqué dangereusement par un joueur de la Rochelle qui écope immédiatement d'un carton jaune, le premier, mais pas le dernier pour l'ASR. À la sirène, Germain marque l'essai de la première période, l'essai que le CAB construisait depuis 15 minutes ! Il le transforme et à la pause, le CAB mène 13 à 9.

Une équipe très soudée / Germain qui libère le CAB en fin de première mi-temps.Une équipe très soudée / Germain qui libère le CAB en fin de première mi-temps.

Une équipe très soudée / Germain qui libère le CAB en fin de première mi-temps.

Le CAB domine la Rochelle.

À la sortie des vestiaires, Mafi inscrit le deuxième essai Briviste, à l'origine de l'action, nul autre que le capitaine Arnaud Méla. Puis, le troisième essai est signé Thomas Laranjera, le CAB mène 27 à 9. Alors que les Rochelais sont de nouveaux 15 sur le terrain, c'est au tour des Brivistes d'évoluer en infériorité numérique, puisque Arnaud Méla écope d'un carton jaune. À la 70ème minute, Galala trouve le trou et va inscrire le quatrième essai du CAB. Victoire donc, avec bonus s'il vous plait !

Les « nouveaux » se sont bien intégrés.

Titulaire aux côtés d'Arnaud Méla, Peet Marais a fait un match très convenable. Rentrés en seconde période, Thomas Acquier et Damien Jourdain auront réalisé une très belle rencontre.

Plus petit budget et pourtant...

Récemment, le tableau des budgets des clubs et sorti et en dernière position, figure le CAB avec 13,63 millions d'euros. Pourtant, Brive gagne dès la première journée et prend même la tête du classement. Alors « l'argent ne fait pas le bonheur! »

Peet Marais, arrivé il y a peu, a été très bon en touche hier soir / Alfie Mafi auteur d'un superbe essai / Gaëtan Germain qui n'a raté qu'une seule pénalité / Les coujous heureux de leur essai, le public aussi
Peet Marais, arrivé il y a peu, a été très bon en touche hier soir / Alfie Mafi auteur d'un superbe essai / Gaëtan Germain qui n'a raté qu'une seule pénalité / Les coujous heureux de leur essai, le public aussi
Peet Marais, arrivé il y a peu, a été très bon en touche hier soir / Alfie Mafi auteur d'un superbe essai / Gaëtan Germain qui n'a raté qu'une seule pénalité / Les coujous heureux de leur essai, le public aussi
Peet Marais, arrivé il y a peu, a été très bon en touche hier soir / Alfie Mafi auteur d'un superbe essai / Gaëtan Germain qui n'a raté qu'une seule pénalité / Les coujous heureux de leur essai, le public aussi

Peet Marais, arrivé il y a peu, a été très bon en touche hier soir / Alfie Mafi auteur d'un superbe essai / Gaëtan Germain qui n'a raté qu'une seule pénalité / Les coujous heureux de leur essai, le public aussi

Réactions d'après match :

Nicolas Godignon (entraineur du CABCL) : « Mission accomplie, par contre, la Rochelle nous a donné un peu de fil à retordre. En première mi-temps, on balbutie notre rugby, on est un peu trop pressé, trop impatients. En deuxième période, on a remis les choses à plat et on l'a très bien fait avec cet essai libérateur tout de suite à la reprise qui libère les esprits. On a fait un bon match, avec quatre essais à zéro , le public a été derrière nous, il nous a bien soutenus. »

Guillaume Ribes (talonneur du CABCL) : « Sur le contenu du match, on a fait le minimum pour gagner. Maintenant il faut faire attention, revenir sur les bases de l'an dernier, l'agressivité et la conquête. L'équipe de la Rochelle est une très belle équipe, donc c'était quand même difficile mais on recevait donc c'était à nous d'être plus maître de notre destin sur ce match. Sur la deuxième mi-temps on est resté dans le rythme de l'année dernière, on a fait du bon jeu mais il a tout fallu. Satisfaits du match mais attention quand même pour la suite, car l'année dernière on avait été battu par Biarritz à domicile et maintenant ça nous sert de leçon. Il ne faut pas faire les erreurs que l'on a fait et il faut garder les pieds sur terre. »

Gaëtan Germain (arrière du CABCL) : « En première période, on ne s'est pas affolé, on a su tourner le match à notre avantage, et c'est vrai à la deuxième mi-temps on est devant. On a essayé de se faire plaisir entre nous. La première mi-temps était très compliquée pour nous au niveau du souffle et de la condition physique. Maintenant, on peut être fiers de nous, du match qu'on a fait. »

Arnaud Mignardi (centre du CABCL) : « On est satisfaits, soulagés également, c'est la victoire d'un groupe et le bonus est là aussi. On savait que cette équipe de la Rochelle allait dominer sur les 20 premières minutes après on a réussi à prendre l'ascendant. Le carton jaune nous a fait du bien et l'essai de Gaëtan avant la pause aussi. La deuxième période est très bénéfique pour la suite, surtout face à Clermont où on espère gagner. On est premiers ce soir mais il ne faut pas s'enflammer, Bayonne était premier l'année dernière, on voit comment ça a fini. »

Arnaud Méla (deuxième ligne et capitaine du CABCL) : « On est très heureux ce soir, c'était difficile, on est dominés la première mi-temps, on a eu du mal à s'y mettre. On a quand même été solidaires. On craignait beaucoup les Rochelais parce qu'ils sont dans une phase où nous étions avant. Après, les 5 points au classement on n'y pensait pas mais au vu des deux essais inscrits coup sur coup en début de seconde période, on s'est dit pourquoi ne pas aller le bonus. En première période on a été très patients car du côté de la Rochelle ce sont des joueurs lourds et ils jouent très lentement. Maintenant on attend Clermont, on a été bon ce soir mais ils vont sûrement vouloir nous battre ici. »

Retour à l'accueil