Ce soir nous allons enfin connaître le nom de la meilleure équipe du Monde. L'Allemagne ou L'Argentine ? Seul le destin pourra choisir entre Messi et Müller. Mais, les vrais héros de cette 20ème Coupe du monde, furent Sud-américains. Effectivement, ces pays ont souvent posé problème aux nations emblématiques du football.

Le Chili, la Colombie, l'Uruguay, le Mexique ou encore le Costa Rica, voici ceux qui ont fait ce mondial, ceux sur qui il faudra compter dans quatre ans.

Le Chili :

Ils ont donné du fil à retordre au Brésil lors des 8èmes de Finale. C'était un match d'une incroyable intensité où Julio César, fut nommé homme du match et héros de tout le peuple brésilien. La Seleçao a eu toutes les peines du monde pendant cette rencontre et malgré l'ouverture du score par David Luiz, le Chili a su s'accrocher grâce à son buteur Alexis Sanchez, très précis. Les hommes de Scolari ont davantage montré leurs failles que leurs forces. Des faiblesses en attaque surtout, mais aussi des faiblesses physiques. Quasiment au bord de la rupture, le Brésil n'est pas passé loin du drame national face à une équipe du Chili performante et plus que prometteuse.

Alexis Sanchez, source Le Monde.fr

Alexis Sanchez, source Le Monde.fr

La Colombie :

Bien amenée par son talentueux buteur James Rodriguez, la Colombie aura vibré jusqu'au bout. Comme face au Chili, le Brésil n'a pas forcément vécu un match tranquille, surtout vers en fin de rencontre. La Seleçao pensait être à l'abri avec les deux buts de Thiago Silva et de David Luiz, mais les hommes de Pekerman se sont battus jusqu'à la fin avec notamment ce but sur pénalty du prodige Rodriguez, malheureusement, ce fut trop tard.

L'équipe de Colombie, Source Foot Mercato

L'équipe de Colombie, Source Foot Mercato

L'Uruguay :

En huitième, c'est face à une Colombie portée par son buteur Rodriguez que l'Uruguay a fini sa splendide progression. Un Uruguay seul sans Luiz Suarez, suspendu lors du match précédent. Et pourtant, ce pays sud-américain avait les crocs et n'a rien lâché. Rappelons que c'était ce même Uruguay qui avait éliminé l'Italie, une des plus grandes nations du foot mondial. Concédant un 2-0 signé James Rodiguez, les Uruguayens, voisins proches du Brésil, sont repartis dans leur pays avec des espoirs pour la prochaine coupe du Monde.

Cristian Rodriguez, source Maxifoot

Cristian Rodriguez, source Maxifoot

Le Mexique :

Avec une victoire 3-1 face à la Croatie, le Mexique avait confirmé la domination des pays d'outre-Atlantique sur les équipes européennes. Cette équipe a fait preuve d'intelligence dans tous les secteurs de jeu et on se souviendra notamment des arrêts spectaculaires du gardien de La Verde, Guillermo Ochoa, qui sauva son pays à plusieurs reprises comme lors du match nul mais loin d'être nul face au Brésil. La Seleçao et le Mexique se sont quittés sur le score de 0 à 0 avec pas moins de six arrêts, dont trois exceptionnels. Le Mexique quitta l'aventure en 8èmes où les Oranjes pas à leur avantage dans le match sont quand même sorti vainqueurs. Le Mexique pourra se consoler d'avoir dominé pendant 90 minutes.

Guillermo Ochoa, source L'express

Guillermo Ochoa, source L'express

Le CostaRica :

Sortis premiers du groupe D, ces valeureux Ticos sont allés défier les Pays-Bas en quarts où les Oranjes se sont imposés, mais difficilement. Face à une équipe en plein rêve et qui n'avait plus rien à perdre, ce ne fut pas de tout repos. Les hommes de Van Gaal y sont quand même parvenus et ont décroché leur billet pour la demi-finale, un billet que les Costariciens auraient amplement mérité. Peut-être moins habitué aux tirs au but que Tim Krul, Keylor Navas le portier Ticos n'aura pas permis à son équipe de voir les demi, mais il a été assurément l'un des meilleurs gardiens de cette Coupe du monde 2014 par sa régularité et ses arrêts souvent prodigieux.

Marco Urena (en blanc), source FranceTVinfo.fr

Marco Urena (en blanc), source FranceTVinfo.fr

Retour à l'accueil