Chez les Neisen, ne niez pas la soeur !

Dans la famille Neisen on voudrait la sœur...

En mars dernier nous avions eu la chance d'interviewer Anderson Neisen, sélectionné en Challenge européen (Amlin Challenge Cup) et étoile montante du CAB, jouant au poste de demi d'ouverture. Aujourd'hui nous vous proposons de découvrir sa jeune sœur, Carla (à droite sur la photo), passionnée de rugby depuis son enfance et pour qui ce sport n'a plus de secrets.

Peux-tu te présenter pour les lecteurs du blog, nous dire ce que tu fais dans la vie et surtout quels sont tes qualités et tes défauts.

Me présenter: je m'appelle Carla Neisen, j'ai 18 ans. Je suis actuellement au pôle espoir féminin de Toulouse où je lie deux projets, un sportif et un autre scolaire, je suis en Bac Pro Commerce. Mes qualités, je suis à l'écoute des autres, gentille, mais je peux dire, par ailleurs, que je suis un peu rancunière.

D'où vient cette passion pour le rugby, qu'est-ce que tu aimes dans ce sport ?

À quel âge as-tu commencé et quel est ton parcours ainsi que ton palmarès ?

C'est ma famille, surtout mon frère qui m'a donné envie de jouer au rugby. Je suis allée essayer un après-midi, il y a maintenant 10 ans au Bugue en Dordogne et je me suis jamais arrêtée depuis ce jour-là. Ensuite j'ai joué avec les garçons jusqu'en cadette, j'ai fait deux années dans ce club et aujourd'hui, je joue à St-Orens (à côté de Toulouse). J'ai était 3 fois championne de France, deux titres avec la sélection Midi-Pyrénées (à 7 et 15) et avec St -Orens à 7.

Ce n'est pas trop dur pour une fille de pratiquer ce sport de « brutes » ? Comment vois-tu le rugby féminin par rapport au rugby masculin ?

On ne peut pas dire que c'est facile ni que c'est dur mais c'est un choix car forcément par rapport au rugby masculin, le rugby féminin est peu médiatisé et surtout amateur. Ensuite c'est totalement différent, chez les filles il y a de la concurrence mais moins que chez les garçons.

Tu as été sélectionnée en équipe de France, peux-tu nous en dire plus ? Quel souvenir en gardes-tu ?

C'était un tournoi à Amsterdam où il y avait plusieurs équipes de France telles que France Universitaire, France développement, l'équipe où j'ai eu la chance de jouer et ensuite l'équipe de France à 7 qui était là pour disputer un tournoi IRB. Ça s'est plutôt bien passé et j'en garde énormément de souvenirs, c'était une très belle expérience.

Tout comme son frère, Carla apprécie Sir Jonny Wilkinson et le considère comme son joueur préféré. « Je n'ai pas forcément d'athlète qui m'a donné envie de jouer mais je pourrais dire que mon joueur préféré est Jonny Wilkinson. »

En ce qui concerne son frère, la jeune fille est fière de ce qu'il fait à Brive et espère que l'équipe Corrézienne fera une belle saison, « je suis fière de mon frère et je lui souhaite de réussir davantage. Concernant Brive, j'espère qu'ils vont aller encore plus loin que la saison passée. »

Puis, nous lui avons demandé si elle avait un conseil à prodiguer à nos lectrices qui pratiquent le rugby. « Un conseil c'est que si vous jouez au rugby et que vous voulez progresser, vous n'y arriverez que par le travail. Pour les entraînements lorsqu'il faut commencer les ateliers ou alors pendant un match toujours être sérieuse car une blessure peut venir à tout moment. »

Enfin, la citation préférée de Carla : "il n'y a que le travail qui paye"

Avec l'équipe de France développement à Amsterdam
Avec l'équipe de France développement à Amsterdam

Avec l'équipe de France développement à Amsterdam

Retour à l'accueil