Les Favoris

Christopher Froome (Sky) : Il est LE favori de ce Tour. Froome est parti pour se succéder à lui-même. Malgré un Dauphiné en demi-teinte, il se dit « plus fort qu'en 2013 ». Ayant une armada à son service, sans Sir Bradley Wiggins, mais avec le lieutenant Richie Porte, ou le trio de grimpeurs espagnol Nieve, Lopez, Zandio il ne fait aucun doute que Froome et Sky seront au top pour ce Tour 2014. Le vainqueur du Tour d'Oman et celui de Romandie se sent prêt pour le doublé !

Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) : L'acte deux ! Il est passé à côté l'année passé où Alberto a même été éjecté du podium par Rodriguez mais cette fois-ci, Contardor est fort, très fort. Affûté comme jamais, le 2ème du Daupiné est fin prêt pour faire vaciller la locomotive Sky. Une équipe formé autour du « Pistolero » avec Rogers, Majka, Roche et consort montre l'ambition de l'espagnol de remporter un 3ème Tour de France. Celui qui est « potentiellement capable d'attaquer tous les jours » d'après son rival Froome à la rage aux dents pour ce 101ème Tour.

Vincezo Nibali (Astana) : Il était absent l'an passé car il venait de gagner son Giro national. Cette année Nibali a axé sa préparation pour le Tour. Le « Requin de Messine » récent champion d'Italie portera la tunique tricolore sur les routes françaises. Rien de plus motivant que de porter les couleurs nationales. Lui aussi arrive avec une garde rapprochée. En effet, Fuglsang, Scarponi Kangert ou Westra seront des équipiers importants pour l'Italien. Même si il paraît un peu en retrait par rapport à ses adversaire, Nibali n'est en aucun cas à exclure d'une victoire finale sur le Tour.

Alejandro Valverde (Movistar) : Le malchanceux. Celui qui a crevé sur les routes de St Amand-Montrond et par la même occasion perdu beaucoup de temps pour le général à de l'ambition sur ce Tour. Le seul leader de son équipe (sans Quintana vainqueur du Giro) aura des bons grimpeurs à son service tels que Gadret, Intxausti ou le récent champion d'Espagne Izagirre. Valverde cette saison c'est déjà 8 victoires dont le Tour de Murcie et d'Andalousie. L'espagnol a une grande confiance en lui. Objectif podium !

Jurgen Van Den Brouck (Lotto-Belisol) : Il revient de nul part. Après un début de saison galère, VDB handicapé par des problèmes au genou, ne donnait pas cher de sa participation au Tour. Mais ce grand coureur, stakhanoviste, ne lâche rien. En effet le double 4ème des Tour 2010 et 2012 a donné une forte impression lors du Dauphiné dont il termina 3ème. Un seul problème. L' équipe est surtout orientée vers le sprints d'André Greipel. Le Belge n'aura donc que Bart de Clercq ou ,dans une moindre mesure, Tony Gallopin pour l’accompagner en montagne.

Les outsiders :

Joaquim Rodriguez (Katusha) : Il a chuté lors du Giro et a donc décidé de participé au Tour. Il aura un rôle de départ qui sera celui d'électron, le leader désigné étant Trofimov. Son état de forme n'est pas connu mais il faudra compter sur lui pour dynamiter le peloton.

Bauke Mollema (Belkin) : Le Hollandais le plus constant sur les Grand Tours. Il emmènera la Belkin avec l'objectif de faire mieux qu'une 6ème place l'an passé. Le coureur de 27 ans arrive à maturité pour un coureur de Tours.

Jean Christophe Péraud (AG2R La Mondiale) : Après un début de saison éclatant, le leader d'AG2R fut décevant sur le Dauphiné. Mais d'après lui « le forme arrive de jours en jours ». Objectif top 5 pour celui qui a débuté sa carrière professionnelle tardivement.

A suivre aussi... Rui Costa , Chris Horner (Lampre-Merida) Tejay Van Garderen (BMC) Andrew Talansky (Garmin-Sharp) Michal Kwiatkowsky (Oméga Pharma-Quick Step) Romain Bardet (AG2R La Mondiale) Thibault Pinot (FDJ,fr) Pierre Roland (Europcar)Daniel Navarro (Cofidis) Mathias Frank (IAM) Leopold König (Netapp-Endura)....

C'est leur Tour !
Retour à l'accueil