Alors que tout le monde annonçait cette étape comme inutile pour le classement général, pas assez difficile pour grossir les écarts, Vincenzo Nibali le maillot jaune en a encore profité pour assurer le spectacle et consolider une avance déjà conséquente en gagnant la 13ème étape de ce Tour de France.

 

Du beau monde dans l’échappée

Pendant les 17 premiers kilomètres, les coureurs sont nombreux à essayer de se faire une place dans l’échappée du jour. C’est finalement Giovanni Visconti (MOV), double vainqueur d’étapes sur le Giro 2013, Alessandro De Marchi (CAN), Blel Kadri (ALM), vainqueur à Gérardmer , Kristjian Durasek (LAM), Brice Feillu (BSE) vainqueur d’étape sur le Tour 2009, Daniel Oss (BMC) qui prennent la fuite. A la course au point pour le Maillot à pois, c’est Visconti qui gagne lors de la première ascension de la journée, un col de 3ème catégorie, le col de la Croix de Montvieux.

Alors qu’à l’arrière le leader de l’équipe Lotto-Belisol, Jurgen Van den Broeck se relevait d’une chute, Rudy Molard (COF) et Jan Bakelants (OPQ), vainqueur de la deuxième étape et maillot jaune pendant deux jours du Tour 2013 rejoignent les six de devant pour former l’échappée du jour.

Après la pluie, trop de beau temps

De la montagne, du goudron qui fond sous la chape inexorable d’un soleil de plomb et le premier à renoncer, c’est Arthur Vichot (FDJ).Après 50 kms, le Champion de France 2013, ami et soutient de marque de son leader Thibaut Pinot, malade depuis quelques jours, n’a pas réussi à suivre le rythme imposé par la Katusha de Joaquim Rodriguez, lancée à la poursuite des neuf de devant.

Les abandons suivant ont lieu au niveau de la zone de ravitaillement, Dani Navarro, leader de l’équipe Cofidis met pied à terre après 70 kms de souffrance où le coureur, surement atteint d’une insolation était à la dérive à près de 4 minutes du peloton Maillot Jaune. Peu après c’est le colombien Janier Acevedo (GRS) qui s’arrête à son tour, exténué après treize jours de course.

Le Palaquit fait l’écrémage

Dès le début de l’ascension, l’échappée perd des coureurs, alors qu’ils faisaient figure de leader, Visconti et Feillu se relèvent dans les premiers mètres les plus difficiles de ce Col de Palaquit avec plus de la moitié des coureurs. Devant il ne reste plus que Kadri et Bakelants montent en tête suivis et bientôt rattrapé par Alessandro de Marchi qui réalise ensuite une envolée exceptionnelle en prenant une avance de près de 3' sur le peloton. Alors que Kadri craque complètement c’est Luis Angel Maté (COF) qui sort du peloton.

Au sommet De Marchi bascule en tête au sommet avec 57" d’avances sur Bakelants, 1'35 sur Mate et 2'30 sur le peloton. Dans la descente chute d’un coureur important dans le train Astana, le Danois Jakob Fuglsang, alors 10ème du général, a roulé sur le bidon qu’un des coureurs venait de jeter. Le Danois s’est difficilement relevé, meurtri sur tout le côté droit et va passer un certain temps à côté de la voiture médicale.

Premier vainqueur officiel à Chamrousse

Avec l’accélération en tête de peloton de l’équipe Movistar, l’avance cde De Marchi ne cesse de fondre et tous ces poursuivants sont repris. Dans le peloton, des leaders sont décramponnés à l’image de Michal Kwitkowski (OPQ)

A 14 kilomètre de l’arrivée, De Marchi au bout de ses forces se laisse reprendre par le peloton et fait incroyable, le leader de rechange de la Sky, Richie Porte est distancé et paraît à la dérive au moment où les attaques se multiplient. Rafal Majka (TCS) et Leopold Konig (TNE), loin au général en profite pour s’échapper. Derrière c’est Alejandro Valverde (MOV)qui crée un second groupe en attaquant, avec lui Vincenzo Nibali (AST), Laurens Ten Dam (BEL) et le Français Thibaut Pinot.

Et à 6,5 kms de l’arrivée c’est le maillot jaune lui-même qui attaque ! L’italien dépose le Français et l’Espagnol pour rejoindre le duo de tête avant de les abandonner pour s'en aller tout seul vers sa troisième victoire sur le Tour de France 2014 !

Très bonne nouvelles pour les Français Bardet (ALM) et Pinot (FDJ) qui terminent respectivement 7ème et 5ème de cette étape ce qui leur permet de devenir 3ème et 4 ème du général au détriment d'un Richie Porte passé totalement à côté de cette étape qui concède près de 9' .

 

Classement de l'étape :

1. Vincenzo NIBALI (AST/Italie) en 5h12'29"

2. Rafal MAJKA (TCS/Pologne)  à 00'10"

3. Leopold KONIG (TNE/Tchèque) à 00'11"

4. Alejandro VALVERDE (MOV/Espagne)  à 00'53''

5. Thibaut PINOT (FDJ) à 00'53''

 

Classement Général :

1. Vincenzo NIBALI (AST/Italie) en 56h44'03"

2. Alejandro VALVERDE (MOV/Espagne)  à 3'37"

3. Romain BARDET (ALM)  à 4'24"

4. Thibaut PINOT (FDJ) à 4'40''

5. Tejay VAN GARDEREN (BMC/USA)  à 5'19"

 

Photo : Page Twitter officielle du Tour de France

A quand la quatrième ?
Retour à l'accueil