Une victoire à graver dans le Roche

Après la victoire de Jesus Herrada (MOV) hier à Payolle, le peloton de la Route du Sud s’attaquait aujourd’hui à l’étape reine de cette 38ème édition entre Bagnères-de-Bigorre et Val-Louron. Au programme, 178 kilomètres comportant trois GPM1 : le col du Tourmalement, le col d’Aspin et l’arrivée finale à Val-Louron. Il est évident que cette deuxième étape va décider du sort final de l’épreuve.

FDJ.fr le coup gagnant ?

Pendant une première boucle autour de Bagnères-de-Bigorre, les attaques fusent de toutes parts mais c’est un groupe de neuf coureurs qui va s’attaquer à l’ascension du mythique Tourmalet : Mickaël Delage, Nacer Bouhanni, Jérôme Cousin, Egoitz Garcia, Flavien Dassonville, Alexis Vuillermoz, Jean-Luc Perrichon, Nathan Earle, Carlos Julian Quintero. En haut du géant des Pyrénées c’est Delage qui bascule en tête, suivi de Vuillermonz et Earle ainsi que les autres compagnons d’échappée. En chasse-patates depuis la formation de cette échappe, Benjamin Giraud (LPM) fait la jonction dans la descente sinueuse, tortueuse mais dangereuse. Au passage, il convient donc de rendre hommage aux sinistrés des inondations dans cette vallée de Barèges et de Luz Saint-Sauveur, ainsi que féliciter les équipes techniques de la voirie. Malgré des bouches d’égout apparentes dans Barèges, un revêtement difficile, aucune chute à déplorer mais quelques crevaisons, notamment pour Alexandre Geniez.

L’Aspin des français

L’échappée suit son cours. Même si elle perd du temps, par rapport aux cinq minutes d’avance dans le Tourmalet, Bouhanni qui tient le choc, passe en tête au premier point chaud à Pierrefitte-Nestalas. Il sera second à celui de Bagnères-de-Bigorre, avant d’attaquer la montée du col d’Aspin. C’est sur ces pentes que l’échappée commence à s’effriter. Perrichon est le premier avalé par le peloton, suivi de Bouhanni, Delage et Giraud. Devant c’est Jérôme Cousin et Alexis Vuillermoz qui vont s’envoler. Les autres seront repris par le peloton. A Payolle, les deux français font le show ! Mais à trois kilomètres du sommet, c’est le jeune Vuillermoz qui s’en va tout seul. Il passe en tête en haut tandis que son frère d’échappée, Jérôme Cousin, est repris par un peloton emmené par l’équipe Movistar. Vuillermoz attaque la vallée du Louron toujours en tête mais l’écart se réduit considérablement en passant sous la minute. Le jeune français rompt au troisième et dernier point chaud à Loudenvielle où il est repris par Juul Jansen qui emmène un peloton, déchu de son leader Jesus Herrada.

Entre cadors

Il reste donc 8 kilomètres de montée pour atteindre l’arrivée à Val-Louron. Juul Jansen attaque en tête avec quelques secondes d’avance mais est vite un repris par un gros groupe où on compte Roche, Rogers, Valverde et Kudus. A moins de trois kilomètres de l’arrivée, Nicolas Roche s’échappe, Rogers ne réplique pas, ni Valverde. L’irlandais est décidemment plus fort, et à la station de Val-Louron s’impose avec 45 secondes d’avance sur Rogers et Valverde, précédant Kenny Elissonde et Stéphane Rossetto, les deux premiers français du jour dans le Top 10.

Par la même occasion, l’irlandais s’empare du maillot corail de leader, avec une victoire finale pratiquement assurée. La troisième et dernière étape, entre Saint-Gaudens et Castres, deux villes historiques de la Route du Sud, est promise aux sprinteurs. Mais qui sait, les bonifications à récolter aux points chauds et à l’arrivée mettront peut-être en danger le coureur irlandais.

Show français sur les Pyrénées

On les a vus attaquer, passer en tête en haut des cols, et même en situation de s’imposer, les français ont animé cette deuxième étape. Nacer Bouhanni, accompagné de son coéquipier Mickaël Delage, habituellement sprinteur, s’est montré plutôt à son aise de le Tourmalet même s’il a craqué dans l’Aspin. Alexis Vuillermoz s’est montré aérien dans le col d’Aspin et dans sa descente, combatif jusqu’au bout. Et puis il y a eu aussi la belle descente de Giraud dans le Tourmalet, Dassonville dernier poursuivant au duo Cousin-Vuillermoz. Les français sont prêts pour le Tour !

Top 5 de l'étape

1.Nicolas Roche (TCS/Irlande) en 5:17'04''

2.Michael Rogers (TCS/Australie) +45''

3.Alejandro Valverde (MOV/Espagne) +45''

4.Kenny Elissonde (FDJ/France) +45''

5.Merhawi Kudus (MTN/Érythrée) +45''

Top 5 au général

1.Nicolas Roche (TCS/Irlande) en 9:39'07''

2.Alejandro Valverde (MOV/Espagne) +45''

3.Michael Rogers (TCS/Australie) +49''

4.Stéphane Rossetto (BIG/France) +55''

5.Merhawi Kudus (MTN/Erythrée) +55''

Bouhanni et Vuillermoz, deux des hommes de la journée
Bouhanni et Vuillermoz, deux des hommes de la journée

Bouhanni et Vuillermoz, deux des hommes de la journée

Retour à l'accueil