Bouhanni ne sera pas sur le Tour !

Le Tour version 2014 s'élancera le 5 Juillet prochain de Leeds, dans le Yorkshire. A 13 jours du départ, les formations commencent à annoncer leur sélection. C'était notamment le cas aujourd'hui pour la FDJ.FR.

S'il y a bien une équipe pour laquelle on attendait avec impatience la sélection concoctée pour le Tour, c'était bien la FDJ.FR menée par Marc Madiot. En effet, s'il était clair que Thibaut Pinot serait le leader de l'équipe pour le classement général, le doute persistait quant au choix du sprinter. Arnaud Démare, 2ème de Gand-Wevelgem, victorieux des Quatre Jours de Dunkerque ou encore du Tour de Picardie ou bien un Nacer Bouhanni, qu'on ne présente plus, avec des victoires de renom sur Paris-Nice ou encore sur le Tour d'Italie 2014. La décision a été prise: Arnaud Démare connaitra ses premiers tours de roues sur son tour national !

Son compère doit s'avouer terriblement déçu, lui qui était sans aucun doute dans la forme de sa vie, avec 3 victoires sur le dernier Giro et surtout des capacités à grimper qui s'améliore nettement en témoigne sa 3ème pace sur la 1ère étape de La Route du Sud la Dépêche du Midi terminant dans le col d'Aspin. Pourtant Bouhanni essaye de relativiser après s'être confié au quotidien L'EQUIPE:"les dirigeants de la FDJ ont fait leur choix et je respecte leur décision même si je peux me montrer déçu car le Tour passait cette année dans les Vosges. Mais je ne vais pas pleurer parce que je n’ai pas été retenu pour le Tour".

Marc Madiot, le patron de la Fdj.fr a du avoir bien du mal à dormir les nuits. Comment départager le prodige Démare ou redonner une nouvelle chance sur le Tour à Bouhanni? Rappelons que sur le Tour 2013, Bouhanni avait été préféré à son coéquipier, mais le français malade, avait abandonné dès la 6ème étape. Pour le boss de la Fdj.fr la décision est sans appel: "c'est un ensemble d'éléments qui a poussé à cette décision. On n'était pas sûr qu'il aille au bout du Giro. Puis, tout s'est bien enclenché et il a eu le maillot rouge (du classement par points) à défendre. Aujourd'hui, il ne ressent pas la fatigue. Mais il peut avoir le contre-coup sur le Tour.»

L'avenir de Bouhanni reste flou

Bouhanni avait été catégorique. Son avenir dépendrait de sa sélection pour le Tour de France. Cette décision défavorable risque de lui renforcer son envie de départ. En fin de contrat chez Fdj.fr le sprinteur vosgien ne manque pas de propositions au vu de ses résultats probants cette année. Les pistes les plus chaudes seraient : Cannondale, Cofidis ou encore Omega-Pharma-Quick-Step. Quoiqu'il en soit, Bouhanni dans sa future formation veut être le sprinteur numéro un de son équipe, soutenu par des coéquipiers dévoués à sa tâche et surtout avoir l'assurance de participer à la Grande messe de Juillet

Mais les dirigeants de la Fdj.fr espère tout de même pouvoir garder leur poulain même si cela s'annonce chose quasi impossible.Marc Madiot s'est expliqué à ce propos dans le journal L'EQUIPE: "je ne désespère pas de trouver un budget pour garder Nacer mais je ne l'ai pas aujourd'hui. Il y a plus de chances de le voir partir que rester dans l'équipe." Mais touché dans son orgueil, Bouhanni devrait porter les couleurs d'une nouvelle équipe à partir de Janvier prochain. Et selon le journal L'EQUIPE, cette nouvelle formation sera connue après les Championnats de France qui se dispute dimanche au Futuroscope de Poitiers.

Espérons que les dirigeants de l'équipe française ne regretteront pas leur choix. Se priver de Nacer Bouhanni, au vu de son état de forme ne peut-être perçu que comme préjudiciable.

Les 8 de l'équipe FDJ.fr pour le Tour de France 2014 : Arnaud Démare, Matthieu Ladagnous,William Bonnet, Mickael Delage, Arthur Vichot, Arnold Jeannesson, Jérémy Roy et Thibaut Pinot

La 9ème place se jouera entre Francis Mourey et Cédric Pineau.

Retour à l'accueil