Un huitième pour le CO, un repêchage pour l'Aviron

Il y a un an, pour la dernière journée, seuls Castres, Montpellier et le Racing-Métro se disputaient la répartition d’un barrage à domicile. Demain, il faudra avoir des yeux en haut et aussi en bas. Si le sort de Biarritz (14ème) est scellé, il reste encore une place pour la descente dans ce Top 14 haletant jusqu’à la fin.

Perpignan semble le « mieux placé » pour descendre avec un déplacement délicat à Clermont. Les auvergnats qui restent sur une série de 76 victoires dans leur antre vont difficilement baisser les bras face aux catalans. L’ASM doit gagner pour s’assurer d’un barrage à domicile voire d’une demi-finale. L’USAP aura du mal à créer l’éruption mais le point de bonus défensif semble possible pour les hommes de Marc Delpoux.

Un point de bonus qui pourrait sauver l’USAP en cas de défaite à 0 points pour Oyonnax du côté de Brive. Les hommes de Christophe Urios ont les cartes en main. Auteurs de très bonnes prestations à l’extérieur cette saison (Biarritz, Castres, Stade Français), les « Oyomen » pourrait s’imposer à Brive, qui n’a plus rien à jouer.

Il reste un sérieux prétendant à la descente : Bayonne. Les bayonnais pourraient rejoindre leur voisin biarrot dans la descente aux enfers vers la Pro D2. Mais Bayonne reçoit Castres, et le CO n’a rien d’assuré en haut…

Castres : Les six comme objectif, recevoir comme bonus

C’est un déplacement périlleux qui attend les castrais partis hier en terre basque. Le CO est maître de son destin, du moins pour la qualification dans les six premiers. Car pour recevoir un barrage il faudra compter sur une défaite du Racing-Métro à Montpellier. Mais pour cela il faudra aussi battre Bayonne qui lutte pour le maintien.

Bayonne : gagner ou compter sur la défaite des autres

Une victoire permettrait aux bayonnais de se qualifier, car si Oyonnax peut aller gagner à Brive, Perpignan a moins de chance de s’imposer à Clermont. Par contre en cas de défaite, il faudra scruter les scores en Corrèze et en Auvergne pour savoir si oui ou non deux clubs basques seront relégués. En cas d’égalité aux points avec Oyonnax et Perpignan, Bayonne s’en tirerait et l’USAP descendrait.

Rendez-vous pour les 14 équipes demain pour livrer le verdict de la phase régulière. Même Grenoble peut descendre si les isérois venaient à perdre à Toulouse et que Bayonne, Oyonnax et Perpignan gagnent. En haut, rien n’est fait, même Toulon n’est pas assuré d’une demi-finale !

Ambiance décontractée à Castres... (Max Evans)

Ambiance décontractée à Castres... (Max Evans)

Retour à l'accueil