Histoire d'un prince à Monaco.

Le Grand Prix de Monaco est toujours le plus grand, mais aussi le plus dangereux comme l'ont prouvé les neuf abandons.

L'homme le plus fort aujourd'hui a été Nico Rosberg, qui remporte la course, 1 an après son sacre et 31 ans après celui de son père Keke. Le Monégasque, partit en pole position, a contrôlé ce GP et reprend ainsi la tête du classement des pilotes devant son coéquipier Lewis Hamilton qui lui a terminé deuxième.

Rosberg, Hamilton, duo de choc ?

Amis ? Ennemis ? Après sa pole position polémique, Nico Rosberg a confirmé qu'il était le "prince" de Monaco. Gêné à l'œil gauche, Lewis Hamilton n'a jamais pu revenir sur l'Allemand et a créé du suspense en fin de parcours en voyant Daniel Ricciardo se rapprocher dangereusement.

De nouveau leader du Championnat, Nico Rosberg devient le huitième pilotes à remporter deux années de suite le prestigieux GP de Monaco après Stirling Moss, Graham Hill, Niki Lauda, Alain Prost, Ayrton Senna, Michael Schumacher et Fernando Alonso.

Mercedes réalise un doublé et accroit son avance au classement des constructeurs avec 240 points. L'Allemand met un terme aux victoires consécutives de Lewis Hamilton mais comme l'a dit Toto Wolff, le directeur de l'écurie anglaise, « je suis heureux c'est une course très spéciale. 1 et 2 c'est super et la pole position controversée de Nico est à oublier. »

Beaucoup trop d'abandons..

Le GP de Monaco qui serpente autour du port d'Hercule, dans les rues de Monte-Carlo et de La Condamine, enchaîne les virages serrés. La piste étroite est très exigeante et rend les dépassements difficiles comme l'a dit Lewis Hamilton. En effet, c'est un Grand Prix dangereux et les abandons d'aujourd'hui n'ont fait que confirmer ce fait. Maldonado, Perez, Vettel, Vergne, Guttierez, Bottas, Sutil ou encore Kvyat, ont dû abandonner suite à des dépassements et des accrochages. Pourtan, Jean-Éric Vergne avait réalisé une très belle qualification mais cela n'a pas suffi. Au micro de canal+, le Français semble plutôt énervé envers son écurie qui l'a complètement oublié, « tout avait bien commencé, c'était un week-end parfait, c'est très frustrant par rapport aux erreurs, c'est une déception à 100% parce que je ne marque pas de points et c'est ce dont j'ai besoin. Je vais essayer d'aller marquer des points à Montréal pour remettre les pendules à l'heure avec l'équipe. »

Daniel Ricciardo, nouveau leader ?

Et si le Brésilien Daniel Ricciardo devenait le nouveau leader de l'écurie Red Bull devant Sebastian Vettel, lui qui fait un début de saison remarquable. Le pilote termine troisième et prend la quatrième place au classement du championnat, devant Vettel qui semble lui à la traine. Ricciardo s'est exprimé avec un grand sourire sur les lèvres, « c'est très agréable d'être sur le podium c'est mon 1er ici. J'ai mal décollé au départ, je suis sorti 5ème du premier virage puis Raïkkönen a crevé j'en ai donc profité mais je savais que Mercedes était devant donc je ne pouvais pas faire mieux. Mais je suis quand même très heureux. »

Et nos Français ?

Romain Grosjean n'a pas du tout été dans la course aujourd'hui mais il termine 8ème et obtient des points. Au micro de canal+, le Français s'est justifié sur ce GP et ce début de saison transparent, « c'est Monaco, on peut avoir un mec qui vous tronçonne par derrière et ne pas pouvoir passer devant, mais c'est important d'être là. La voiture n'était pas simple à conduire, on doit encore travailler mais c'est bien de marquer des points ici. J'ai un peu peur du Canada car il faudra progresser avant et vérifier la voiture. » Quant à Jules Bianchi, il a été pénalisé de 5 secondes mais prend la 9ème place et ainsi ses premiers points, le Niçoit s'est dit ne pas avoir « de mots, c'était une course parfaite pour nous, j'ai eu des petits soucis au départ mais après tout s'est bien passé, j'étais sur un petit nuage. Ça fait 1 an et demi que j'essaye d'avoir des points et aujourd'hui ça a payé. C'était une belle bataille, vraiment super. Ce sont les premiers points pour l'équipe aussi et on a eu de la chance. Je suis vraiment très heureux. »

Réactions canal+ des deux pilotes de Mercedes : 

Nico Rosberg : « C'est une journée spéciale tout s'est très bien passé, Lewis a attaqué mais j'ai réussi à gagner et à creuser l'écart sur la fin je suis heureux pour l'équipe, de plus, j'avais une voiture fantastique. »

Lewis Hamilton : « C'est une belle journée, c'est bien pour l'équipe. J'avais un très bon rythme mais Nico a été très solide aujourd'hui et c'est très difficile pour dépasser. Nico n'a commis aucune erreur. »

Photos Skysports et Libération

Photos Skysports et Libération

Retour à l'accueil