Doublé pour Albasini!

Pour la 2e étape de ce Tour de Romandie, les coureurs devaient parcourir 166 kilomètres reliant Sion à Montreux. Avec un profil identique à l’étape de la veille, nous pouvions nous attendre à un final similaire mais à ce point… !

Dès le début de la course, deux hommes s’isolent en tête: Martin Kohler (BMC) et Pirmin Lang (IAM Cycling). Leur écart atteindra les 13 minutes mais, après 40km de course, l’Omega Pharma Quick Step reprend la tête du peloton et impose un rythme assez soutenu.

Les équipes de sprinteurs décident alors de se mettre en tête pour rattraper les deux fuyards. Seule la Giant Shimano ne travaille pas avec les autres pour la bonne et unique raison que Marcel Kittel, leur leader, est lâché.

A 3 kilomètres de l’arrivée, les deux hommes sont rattrapés par la Tinkoff-Saxo. Le peloton se prépare alors pour un sprint massif.

C’est sous un rythme effréné que les coureurs passent sous la flamme rouge. Michael Albasini (Orica GreenEdge) s’impose devant Tony Hurel (Europcar) et Giacomo Nizzolo (Trek Factory). Le suisse s’empare aussi du maillot de leader et relègue Kwiatkowski à 5 secondes.

Classement de l’étape:

1. Michael Albasini (Orica GreenEdge)

2. Tony Hurel (Europcar)
3. Giacomo Nizzolo (Trek Factory Team)

4. Alexei Tsatevich (Katusha Team)

5. Michal Kwiatkowski (Omega Pharma Quick Step)

6. Maxim Iglinskiy (Astana Team)

7. Tosh Van Der Sande (Lotto Belisol Team)

8. Ramunas Navardauskas (Garmin Sharp)

9. Danilo Wyss (BMC Racing Team)

10. Christopher Froome (Team Sky)

Classement général:

1. Michael Albasini (Orica GreenEdge)

2. Michal Kwiatkowski (Omega Pharma Quick Step)

3. Ramunas Navardauskas (Garmin Sharp)

4. Jesus Herrada Lopez (Movistar Team)

5. Matthias Brandle (IAM Cycling)

6. Rohan Dennis (Garmin Sharp)

7. Tony Martin (OPQS)

8. Martijn Keizer (Belkin Pro Cycling)

9. Christopher Froome (Team Sky)

10. Jon Izaguirre Insausti (Movistar Team)

Retour à l'accueil