Terpstra sort de l'enfer

Ce dimanche avait lieu l'Enfer du Nord, autrement dit Paris-Roubaix, le 112ème de l'histoire. Entre Compiègne et le vélodrome de Roubaix, 257 kilomètres. Outre la distance peu habituelle pour le peloton, ce sont surtout les 51,1 kilomètres de secteurs pavés répartis sur le tracé de ce Paris-Roubaix 2014 qui avaient de quoi effrayer les coureurs. Et au final, c'est le néerlandais Niki Terpstra (OPQ) qui est sortit en premier de l'Enfer !

Une échapée de 8 à l'avant

Le départ est donné à 10h30. Le peloton, déjà nerveux ne laisse aucun bon de sortie avant le 24ème kilomètre. Huit coureurs arrivent alors à prendre la poudre d'escampette, parmi eux les français Benoît Jarrier et Clément Koretzky (Bretagne). On retrouve également Kenny De Haes (Lotto), Michael Kolar (Tinkoff), Tim De Troyer (Wanty), John Murphy (Unitedhealthcare), Andreas Schillinger (NetAPP) et le franco-belge David Boucher pour la formation FDJ.fr de Marc Madiot. Les 8 hommes compterons jusqu'à 9' d'avance au km 50, ce sera le plus grand écart laissé par un peloton emmené par les équipes Trek, Oméga et Belkin. Que serai un Paris-Roubaix sans incidents ? A l'entrée des premiers secteurs pavés, certains coureurs cités parmis les favoris sont victimes d'ennuis mécaniques comme Tom Boonen (Oméga) ou Arnaud Démare (FDJ). Celui-ci va même chuter quelques kilomètres plus loin, sans conséquences.

La célèbre Trouée d'Aremberg approche et la crispation commence à se faire sentir. Juste avant le premier secteur pavé 5 étoiles, c'est David Boucher, membre de l’échappée du jour qui est victime d'une crevaison. A l'entrée de la Trouée, l'écart entre les fuyards et le paquet n'est plus que de 4'25". Dans la trouée, l'un des outsiders, Alexander Kristoff (Katusha) vainqueur de Milan-San Rémo crève une première fois, il abandonnera par la suite à cause d'une chute dont Cancellara (Trek) se relèvera.

Le coup de force des Oméga, le panache de Boonen

Dans le secteur d’Hornaing les Oméga décident d'étirer le peloton. Sagan est à l'arrière, et les Quick Step ont allumé la première mèche. Cette mèche s'embrase dans le secteur 13 lorsque le co-recordman de l'épreuve, Tom Boonen accélère et sort de ce peloton où figure encore les grands noms de ce 112ème Paris-Roubaix. Le belge rejoint les hommes de tête puis ressort en compagnie de 5 coureurs à 50 kilomètres du but : Hushovd (BMC), Tankink (Belkin), Thomas (Sky), De Backer (Giant) et le français Martinez (Europcar).

Le groupe de tête compte 45" d'avance avant que Sep Vanmarcke (Belkin), dauphin de Cancellara l'an passé et 3è du Tour des Flandres dimanche dernier n'attaque en tête du peloton. Le néerlandais emmène avec lui le grand favoris Fabian Cancellara (Trek). L'écart entre le groupe Boonen-Hushovd et le peloton désormais composé d'une trentaine d'unité n'est plus que de 20" à 35 kilomètres du vélodrome. C'est le moment que choisi Peter Sagan (Cannondale) pour attaquer à son tour !

Terpstra anticipe le sprint et s'impose en solitaire à Roubaix

le groupe de six devient un groupe de huit à 25 kilomètres de l'arrivée. Peter Sagan et Martin Wijnants (Belkin) ont rejoints Boonen et cie. Le slovaque repart seul à 5 km du dernier secteur cinq étoiles, derrière le peloton revient sur les 7 poursuivants. Sagan rentre dans l'emblématique Carrefour de l'Arbre connus pour avoir récemment coûté la victoire à Terpstra ou Stybar l'an passé. Dans le Carrefour, Degenkolb (Giant), Cancellara (Trek), Stybar (Oméga) et Vanmarcke (Belkin) rejoignent le double maillot vert du Tour. A la sortie, les cinq coureurs comptent 15" d'avance sur un groupe constitué de Boonen, Terpstra (Oméga), Thomas (Sky), De Backer (Giant), Langeveld (Belkin) et... Wiggins (Sky). Tout ce petit monde va se regrouper à l'entame des 10 derniers kilomètres et le sprint sur le vélodrome se profile. Mais à 6 kilomètres, Niki Terpstra sort en costaud et va voler vers le plus beau succès de sa carrière. Derrière personne ne réagit et le néerlandais s'impose devant Degenkolb et Cancellara ! Le premier français, Arnaud Démare termine 12ème. A noter que Bradley Wiggins, premier vainqueur du Tour de France à prendre part à l'Enfer du Nord depuis plus de 20 ans fini 9ème.

Classement Paris-Roubaix 2014 :

1 Niki Terpstra (P-B, OPQ) en 06h09'01"

2 John Degenkolb (ALL, GIA) à 20"

3 Fabian Cancellara (SUI, TFR) MT

4 Sep Vanmarcke (P-B, BEL) MT

5 Zdenek Stybar (CZE, OPQ) MT

Retour à l'accueil