So British

On se souvient de la finale de la coupe d'Europe de rugby, c'était en 1998, à Bordeaux et les Anglais de Bath avaient battu Brive, 18-19.

Certains se souviendront également de ce joueur briviste, un joueur authentique qui avait déclarait après la défaite que : «l'un gagne, l'autre perd, c'est le sport». Ce joueur, on le retrouve tout le temps au bord du terrain, c'est Philippe Carbonneau, Carbonneau qui était un type assez extraordinaire grâce notamment à sa polyvalence. Placé au centre, à l'ouverture ou à la mêlée, il jouait toujours avec une aisance formidable.

L'ancien joueur, a aussi dit : «peut-être en première mi-temps aurions-nous dû produire plus de jeu». Et si l'histoire se répétait 16 ans après ?

Comme de vrais Anglais.

Le rugby, le sport que nous connaissons tous provient en effet de l'Angleterre, d'une ville située dans le Warwickshire et qui s'appelle... Rugby bien sûr.

Si Bath se trouve à 130 kilomètres de Rugby, les joueurs y sont redoutables, et les Brivistes en ont fait l'expérience. Neuvième minute, Horacio Agulla marque le premier essai de match, vingt minutes plus tard, Abendanon, aplatit, juste quatre minutes après Rokoduguni trouve une faille et court vers l'en-but, Agulla le talonne et fait l'effort juste avant la pause. Décidément, Bath n'est pas quatrième de la Premiership (le championnat d'Angleterre) pour rien. Des joueurs exceptionnels, un rugby hors-norme et des bleus-blancs-noirs qui rentrent aux vestiaires avec une avance de 25 points sur des Brivistes complètement perdus.

Horacio Agulla l'ancien joueur de Leicester arrivé à Bath il y a deux ans, a tout de suite prouvé ses qualités physiques et défensives dans ce match, il a en outre été la bête noire des Brivistes aujourd'hui.

La lumière briviste.

La lumière briviste s'appelle Kieran Murphy, en effet le Briviste a sauvé l'honneur des Corrèziens en marquant un essai à la 6ème minute, un essai transformé par le brillant Thomas Laranjera. Murphy a donc permis aux coujous de repartir de Bath avec 7 points et non 0 comme l'annonçait la probable issue du match, un match archi-dominé par les british.

Mais Kieran Murphy a été précédé de l'Anglais Micky Young et de l'Argentin, Horacio Agulla qui en avaient déjà remis une couche pour Bath.

A noter également la contre performance de George Ford, avec son petit 50% de réussite au pied, mais ça n'aura pas empêcher Matt Banahan et son équipe anglaise de l'emporter à domicile 39 à 7 contre une jeune et inexpérimentée équipe de Brive.

Le Recreation Ground

Recreation Ground ? C'est le nom du terrain de Bath, où les joueurs se sont amusés cette après-midi malgré quelques gouttes de pluie qui sont venues entacher le match, finalement, un temps typiquement anglais. Nos voisins d'Outre-Manche, se sont imposés avec l'envie, avec la force et avec un jeu tactiquement et logiquement supérieur à celui des Brivistes.

De plus, depuis de nombreuses semaines maintenant, le jeu des coujous est parsemé de fautes, et aujourd'hui, Hugues Briatte a écopé d 'un carton jaune, c'est désormais devenu une habitude pour les joueurs du duo Godignon-Casadéi, qui ne repartent jamais sans leurs cartons, qu'ils soient jaunes, ou rouges.

Ainsi, le chemin s'arrête là pour nos zèbres qui auront quand même eu le mérite d'aller jusqu'en quart de finale et d'être le dernier club français en lice, depuis vendredi soir, suite à la défaite du Stade-Français face aux Harlequins.

Photos : site officiel ercrugby

Photos : site officiel ercrugby

Retour à l'accueil