Maryne Réolid : « Nous sommes de vraies Gaillardes ! »

Au terme d'une rencontre plutôt corsée, les Cabistes se sont imposées 80 à 60 face à l'Éveil Garnachois, se rapprochant de plus en plus de leur objectif : les play off.

Un premier quart-temps façon Briviste.

Prenez une Marie Quillet, ajoutez-y une équipe de Brive, laissez mijoter pendant dix minutes environ et vous obtiendrez un premier quart-temps des plus rebondissant. En effet, omniprésentes et déterminées, les Brivistes prenaient l'avantage sur des Garnachoises complètement perdues. Approximatif était le jeu des Vendéennes et explosif celui des Cabistes.

Un deuxième quart-temps renversant.

Les Brivistes ne cessent d'accroitre leur avance sur les Garnachoises qui sont à cours de solutions. Mais, il suffit de deux ou trois minutes pendant lesquelles les Corréziennes lèvent le pied pour voir les Vendéennes recoller au score (38-32 à la pause). Le troisième quart-temps n'a pas non plus été étincelant pour les filles de Marc Brandy qui furent bousculées par des Vendéennes tentant alors le tout pour le tout.

Cependant, lorsque les Brivistes décident de jouer leur basket, plus personne ne les arrête. Le dernier quart-temps en est la preuve, puisque les Corréziennes s'arrachent et prennent l'ascendant sur leurs adversaires vendéennes. Décidément, les Cabistes sont pleines de ressources et s'imposent largement et logiquement face à la Garnache qui comme le dit Marc Brandy, ne lâche rien.

Réactions d'après-match avec :
  • Marc Brandy :

Le match face à la Garnache a été très serré hier soir et il aura fallu attendre le dernier quart-temps pour voir les Brivistes triompher. Du soulagement de ne pas avoir perdu cette rencontre ?

Oui, on savait que ça allait être compliqué car la Garnache perd à l'extérieur mais de très peu de points et est capable d'accrocher le vainqueur. Les Vendéennes vont jusqu'au bout et ne lâchent jamais rien comme elles ont pu le montrer hier soir. Cependant, les filles s'en sont bien sorties et ont fait craquer les garnachoises.

Vous êtes aujourd'hui 3ème ex-aequo avec Aulnoye, et à deux points seulement du leader Franconville. Cassandre Piedbois disait dans une interview pour la montagne que cette 4ème place vous ne la méritiez pas et que vous méritez mieux encore. Alors, désormais jusqu'à la fin de la saison l'objectif numéro un c'est la victoire n'est-ce pas ?

Oui bien sûr, la victoire est toujours l'objectif numéro un mais on vise aussi les play-off. Depuis janvier on est à six victoires sur sept matchs joués. Maintenant, il faudrait aller gagner à Rennes, gagner en coupe de France et à Aulnoye puisque ce sont eux qui nous posent problème au classement. Je sais que les filles en sont capables.

En tout cas, les filles ont encore prouvé hier soir qu'elles avaient le potentiel pour jouer les play-off, vous en tant qu'entraineur, vous les avez trouvé comment face à l'éveil Garnachois ?

Elles ont fait un bon début de match, elles ont été solides en défense mais en face, la défense était très bonne et elles savent jouer très vite aussi. On espère maintenant gagner partout où on va aller et aller en finale à Coubertin.

Depuis un bon bout de temps maintenant, des supporteurs de la Team Gaillard'Z sont présents dans le gymnase et encouragent les filles. Un petit mot sur ces supporteurs parfois un peu chauvins.

Il faut qu'ils continuent à supporter les filles, à les encourager car elles en ont besoin. Ce sont eux qui les portent vers le haut et ça fait toujours plaisir d'avoir un public comme ça. Le prochain match à domicile c'est contre Versailles, on va donc retrouver la Team Gaillard'Z et on espère que les filles vont gagner.

  • Sylvaine Grelier :

Le match a été très serré hier mais finalement vous gagnez. C'est du soulagement de ne pas avoir perdu et vous les avez trouvé comment les Garnachoises ?

Effectivement, le match a été serré pendant presque 3 quarts-temps. En 1ère mi-temps on s'est faites "manger" aux rebonds ce qui leur donnait une deuxième chance et en attaque on jouait beaucoup trop vite avec beaucoup de déchets. Ce qui fait la différence en 2ème mi-temps c'est notre défense. On a défendu plus dur toutes ensembles, par conséquent on a pu plus facilement dérouler notre attaque derrière. Concernant La Garnache, on s'attendait à un match piège...c'est une équipe atypique (avec beaucoup de filles assez petites et une fille très très grande), elles défendent avec beaucoup de pression à la limite de la faute à chaque fois, donc pas toujours évident...

Vous êtes 3ème ex æquo mais classées 4ème au classement, alors, l'objectif des Cabistes c'est toujours les play-off ?

Oui oui l'objectif c'est toujours les play-off. Honnêtement, je pense que ce sera difficile. Il reste 4 matchs à jouer dont 3 à l'extérieur (Rennes, Aulnoye et Franconville). Pour avoir beaucoup joué contre Rennes dans le passé (et même si c'est un mal classé) ce n'est jamais facile d'aller gagner là-bas...mais la victoire est impérative quand même ! À Aulnoye et Franconville ce sera encore une autre histoire. Aulnoye est pour moi, la plus belle équipe et la plus complète du championnat. Faudra jouer à 300% si on veut faire quelque chose... Franconville est plus prenable à mon avis mais ce sera compliqué aussi (la défaite chez nous, elles l'ont toujours en travers de la gorge !). Elles voudront leur revanche. Dans tous les cas, à nous de tout donner pour ne pas avoir de regrets...

Si vous deviez décrire l'équipe Briviste d'hier soir en deux-trois mots, ce serait lesquels et dans les vestiaires quel a été le mot d'ordre pour cette rencontre ?

Je dirais solidaire et guerrière. Quant au mot d'ordre ça été de ne pas prendre à la légère ce match (car au match aller on avait eu quasiment 20 points d'avance durant tout le match), pas question de la jouer facile.

Hier soir, à 10 secondes de la fin du match, c'était l'euphorie dans les gradins, est-ce que vous avez un petit mot à faire passer pur vos supporteurs ?

Nos supporteurs sont au top à chaque fois ! Ils ont toujours un rôle dans nos victoires. Je les remercie tout simplement d'être là à chaque rencontre à domicile. C'est tellement bon de se sentir soutenue quand tu joues !!

  • Maryne Réolid (capitaine) :

Hier soir vous êtes venus à bout de vos adversaires vendéennes 80 à 60, mais, la Garnache s'est accroché alors qu'avez-vous pensé de la prestation des garnachoises ?

On s'attendait à un match compliqué. On savait qu'il fallait toujours se méfier, elles ont produit un basket agressif, sans se poser de questions et elles nous ont poussé dans nos retranchements. C'était un match piège !

Vous êtes capitaine si je ne me trompe, comment avez-vous trouvé les cabistes hier soir et comment qualifieriez-vous l'équipe en deux-trois mots ?

On vit une fin de championnat "sous pression", on coure après le podium et on sait qu'on n'a pas le droit à l'erreur. J'ai senti les filles un peu tendues, soucieuses de bien faire mais pas en réussite. Mais ce sont des battantes, et elles ont réagi. Qualifier l'équipe en 2/3 mots... Pas facile ! Nous sommes complémentaires, solidaires et je pense que nous portons bien notre surnom, les Gaillard'z. Nous sommes de vraies gaillardes, prêtes à mouiller le maillot et on ne lâche jamais.

Est-ce que l'objectif de fin de saison des "Gaillard'Z" sont les play-off ?

C'est devenu l'objectif en effet. Officiellement on devait finir dans le top 5. Mais si proches du but on ne pense qu'au podium et au play offs..

Les prochains matchs à l'extérieur vont être contre Rennes, puis Aulnoye avec qui vous êtes ex æquo en nombre de points, et bien sûr le leader Franconville. La victoire sera l'objectif de ces dernières rencontres ?

Oui oui !! Le match à Rennes sera une première étape, difficile car Rennes joue le couteau sous la gorge pour se sauver en NF1. Ensuite on ira à Aulnoyes, peut-être le match décisif pour les play offs. Il n'y a pas d'impasse à faire, gagner tous les matchs doit être l'objectif.

Lors des matchs à domicile, c'est toujours l'euphorie dans les gradins avec vos supporteurs, qui comme le disait Sylvaine, sont au top. Alors un petit mot à faire passer à ce qui vous suivent ?

Je leur dis un grand MERCI et je suis fière de jouer devant ces supporteurs qui aiment leur club et ses couleurs. Ils nous portent, nous poussent et nous ferons tout pour que la saison soit la plus longue possible à leurs côtés...! Brive est (re)devenu une Forteresse, et nous avons les meilleurs supporteurs !!!

  • Léonore Duchez :

Tes réactions sur le match ?

On s'attendait à un match difficile contre une équipe de la Garnache très athlétique qui joue de manière agressive avec beaucoup de physique et un jeu en attaque peut être un peu moins ordonné que les autres équipes. Ce fut le cas ! On a pris le match du bon pied puis petit à petit elles n'ont rien lâché et sont revenues au score.... Jusqu'à moins 2 points au troisième quart temps après une entame de mi-temps mitigée de notre côté. Un peu perturbée par leur jeu agressif, Maryne notre capitaine a pris les choses en main et m'a guidé en attaque, ce qui m'a permis de me concentrer plus en défense. Cinq actions plus tard nous étions à plus 12 et la machine était relancée.... Un match de plus gagné pour la course au play off !

Photos ©ClaireSicard
Photos ©ClaireSicard
Photos ©ClaireSicard

Photos ©ClaireSicard

Retour à l'accueil