Made in NBA #1

Premier numéro de cette nouvelle chronique qu'on vous laisse découvrir sur la NBA.

La fin des séries… ou pas.

Cette semaine en NBA a été celle des séries. Certaines franchises devaient rapidement mettre fin à un nombre de défaites consécutives inquiétantes alors que d’autres souhaitaient continuer sur la bonne dynamique de victoires qu’elles avaient mises en route.
Miami restait sur trois défaites. Rien de très inquiétant mais c’était déjà trop pour le champion en titre qui a mis fin à sa série vendredi contre Philadelphie pour le plus grand bonheur de James.
Cependant, certaines franchises étaient bien plus en difficulté. Les Celtics (9 défaites consécutives, aucune victoire en 2014) et les Lakers (6 défaites de rang) ont enfin mis fin à ces séries. Les premiers cités, qui pâtissaient de l’absence de Rondo, ont battu Toronto. Les Lakers, handicapés par les blessures de Bryant, ont quant à eux mis fin à leur série face aux … Celtics, deux jours après.
Enfin, Orlando, qui restait sur 10 défaites, est parvenue à l’emporter face aux Celtics dimanche.
Mais les fins de séries ont aussi touché les franchises qui restaient sur des victoires.
Les Spurs qui n’avaient plus perdu depuis le 2 janvier contre les Knicks soit (6 victoires) ont perdu face à un concurrent direct pour la conférence: Portland.
New York, qui avait entamé sa remontée pour espérer les playoffs avec 5 victoires, a vu une autre série commencer mardi : celle des défaites, puisque les Knicks n’ont gagné aucun de leurs trois derniers matchs.
Les Clippers étaient eux aussi en très bonne santé, malgré l’absence de Chris Paul. Mais Indiana a mis fin à une série de 5 victoires.
D’autres franchises aimeraient bien voir leur série se terminer. On pense forcément aux Pelicans à l’Ouest (8 défaites) mais aussi aux Bucks (9 défaites) à l’Ouest.

Le Top 5.
1.Kevin Durant

L’ailier du Thunder a réalisé une semaine admirable (39 points, 5 rebonds et 6 passes en moyenne par match) battant même son record de points en carrière : 54 contre Golden State.

2.LaMarcus Aldridge

Le poste 4 des Blazers s’impose comme un joueur majeur de la ligue, dans un effectif bien huilé.
Avec 29 points, 14 rebonds et 2 passes, on commence à penser qu’il pourrait faire un beau MVP !

3.Paul George

On ne présente plus le franchise player des Pacers. Avec 29 points en moyenne cette semaine, George a à cœur de rester régulier.

4.Al Jefferson

Le pivot (ou ailier fort) des Cats réalise une très bonne semaine (28pts, 11rbds et 4 passes)

5.Chris Bosh

Chris Bosh, on ne le présente plus non plus. Très régulier sur ses 3 matchs cette semaine, Bosh inscrit 25 points et prend 7 rebonds en moyenne.

Proches du Top 5, Carmelo Anthony et Stephen Curry payent les bilans négatifs de leurs équipes. L’effectif des Grizzlies, auteur d’une bonne semaine, aurait pu y prétendre aussi.

Le geste de la semaine revient à Paul George : un 360 windmill dunk face aux Clippers, déjà présenté comme le dunk de l’année.

Les Classements

Peu de changements aux classements.
La conférence Est est toujours menée par de solides Pacers qui creusent sur un Heat fragile ces dernières semaines. Les Hawks se font rejoindre en troisième position par les Raptors qui confirment leur bonne santé. Les Bulls perdent une place mais s’installent quand même dans les 8 avec les Wizards. Detroit et Brooklyn, respectivement 7è et 8è restent sous la menace de Charlotte, Cleveland et surtout New York. Les Celtics ne sont pas encore hors-course mais devront réagir et faire preuve de régularité pour espérer revenir.
Orlando et Milwaukee sont bien parties pour être les mauvais élèves de cette conférence Est.

A l’Ouest, les Spurs gardent leur leadership talonnés par Portland (à 0.5 victoire) et OKC (à 1 victoire). Autant dire que dès le prochain match, l’ordre du podium pourrait changer.
Derrière le trio de tête, l’autre trio composé des Clippers, des Rockets et des Warriors (dans cet ordre) est solidement attaché aux places 4 à 6. Mais c’est aussi très serré puisque les 3 équipes se tiennent en 2 victoires. Phoenix et Dallas s’installent petit à petit aux 7è et 8è place puisqu’ils repoussent Memphis et Denver à 3 victoires. Les Lakers s’éloignent des playoffs que Bryant manquerait pour la seconde fois de sa carrière (après 2005). Cousins et les Kings sont dans la même situation et l’accès aux playoffs est plus que compromis.

Retour à l'accueil