Griezmann ne s'arrête plus

De nouveau sélectionnable en Equipe de France depuis le 1er janvier, Antoine Griezmann impressionne en Espagne. 3è meilleur buteur derrière Ronaldo et Diego Costa, il pourrai bien faire parti de la liste de Didier Deschamps pour le mondial brésilien.

Le natif de Mâcon est considéré comme l'un des plus grands espoirs du football français. Pouvant jouer sur le flanc gauche de l'attaque comme dans l'axe, il a pourtant bien du mal à franchir le pas avec les pros. Recalé au centre de formation de Lyon, il est finalement repéré par la Réal Sociedad lors du tournoi de Paris. Après quelques semaines d'essais, "Grizi 7" signe son premier contrat pro avec le club basque en 2009.

La sociedad, le club parfait pour lui

Il commence sa carrière en deuxième division. Griezmann s'impose d'entrée comme un titulaire indiscutable et boucle une première saison très intéressante par un total de 40 matches (à 19 ans). La presse espagnole annonce que le prodige français est déjà très courtisé notamment outre-manche (United-Liverpool). Mais son contrat court jusqu'en 2015.

Le gaucher décide de rester et va donc découvrir la première division en 2010. Avant cela, Griezmann revient en France en juillet pour y disputer l'Euro -19 ans avec les bleus. Il remporte le titre et s'inscrit sur les tablettes d'Erick Mombaerts (Sélectionneur des espoirs). Lors de la saison 2010/2011, il est l'une des révélations de la saison malgré la mauvaise place de son club (15è).

L'international espoir poursuit sa progression avec les bleus et blancs et boucle sa troisième saison avec 8 buts et 3 passes décisives au compteur. Il affiche désormais ses ambitions, gagner sa place en Equipe de France A.

Une suspension qui fait mal

Griezmann va connaître une fin d'année 2012 tourmentée. Avec son club, il réalise un début de saison très honorable qui place les basques parmi les grands d'Espagne. Mais le numéro 7 va voir son rêve international se briser provisoirement le 8 novembre 2012. Après une virée nocturne trois jours avant un match décisif contre la Norvège (perdu 3-5 par les espoirs), il est suspendu jusqu'au 31 décembre 2013 de toutes sélections en équipes nationales. Cette désillusion passée, l'attaquant se concentre sur ses performances en club (35 matches, 11 buts) et la Réal termine 4è de Liga.

Son équipe presque qualifiée pour la Champions League, Antoine Griezmann refuse de partir et ironie du sort tombe sur Lyon (son club de coeur) en tour préliminaire de la Coupe aux grandes oreilles. Lors de cette double confrontation, il marque les esprits et lance parfaitement sa saison. Depuis, le jeune espoir de 22 ans n'en finit plus d'affoler les compteurs en Espagne. En Liga, il a déjà inscrit 15 buts en 19 matches et se positionne à la 3è place du classement des buteurs derrière Ronaldo et Diego Costa.

Devenu l'un des meilleurs à son poste, le meilleur buteur français de l'année 2013 est de nouveau sélectionnable par Didier Deschamps. D'ailleurs, personne ne serai surpris de le voir dans la liste en juin prochain tant il impressionne le monde du football.
Retour à l'accueil